Vous recherchez une actualité
Actualités

PSYCHO du COUPLE : Avec le temps, l’humour remplace les querelles

Actualité publiée il y a 9 mois 4 semaines 1 jour
Emotion
À mesure que les couples vieillissent, l'humour remplace les querelles

À mesure que les couples vieillissent, l'humour remplace les querelles, souligne de manière positive cette étude de l’Université de Californie, Berkeley. Des conclusions souriantes à l’heure de l’augmentation des divorces, et qui suggèrent, dans la revue Emotion, qu'avec le temps, le cœur a raison de la rancœur.

 

« Accrochez-vous », écrivent avec humour ces psychologues. « Si les désaccords épineux peuvent marquer les premières années du mariage, à l’âge mûr, les conflits vont céder la place à l’humour et à l’acceptation ».

 

C’est l’analyse de conversations enregistrées en vidéo entre 87 maris et femmes d’âge moyen et âgés, mariés depuis 15 à 35 ans et l’analyse de leurs interactions émotionnelles qui aboutit à cette supériorité de l'humour et de la tendresse avec le temps. Les chercheurs ont examiné ces interactions de 15 minutes environ entre les conjoints et suivi les changements émotionnels toutes les quelques années sur une durée totale de suivi de 25 années. Les comportements d'écoute et de parole des époux ont été codés et notés en fonction des expressions faciales, du langage corporel, du contenu verbal et du ton de la voix. Les émotions ont été codées dans les catégories suivantes : colère, mépris, dégoût, domination, « sur la défensive », peur, tension, tristesse, plainte, intérêt, affection, humour, enthousiasme et assentiment. Les chercheurs constatent ainsi que les couples d’âge moyen et plus âgés, quelle que soit leur satisfaction vis-à-vis de leur relation, connaissent augmentation de leurs comportements émotionnels positifs avec l’âge, ainsi qu’une diminution de leurs comportements émotionnels négatifs. Précisément l’analyse constate :

  • une augmentation des comportements d’humour et affectueux,
  • une diminution des comportements de défensive et de critique.

 

C’est donc une remise en question d’une théorie de longue date d’un émoussement des émotions avec l’âge et l’affirmation d’une évolution émotionnellement positive pour les couples de longue date.

 

Un grand paradoxe de la fin de la vie ? C’est ainsi, du moins, que qualifie, l'auteur principal de l'étude, Robert Levenson, professeur de psychologie à l'Université de Berkeley, le mariage de long terme : « Malgré la perte d'amis et de membres de leur famille, les personnes âgées qui vivent dans un mariage stable sont relativement heureuses et connaissent de faibles taux de dépression et d'anxiété. Le mariage est bénéfique pour leur santé mentale ».  Ainsi, selon l’étude, les femmes expriment en effet davantage leurs émotions que les hommes et leurs comportements négatifs diminuent avec l'âge.

 

Emotion positive et santé : ces résultats soulignent l’importance des relations intimes avec l’âge et les avantages -déjà documentés- pour la santé, associés à la vie en couple ou au mariage.

 

« Au fur et à mesure que nous vieillissons, nous nous concentrons davantage sur les aspects positifs de notre vie », concluent les auteurs.

Autres actualités sur le même thème