Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

QUALITÉ de VIE et PRODUCTIVITÉ : La semaine de 4 jours, le modèle à adopter ?

Actualité publiée il y a 1 année 2 mois 2 jours
University of Cambridge
Faire « une semaine de 4 jours » ou travailler 4 jours par semaine améliore le bien-être et la qualité de vie tout en préservant la productivité (Visuel Adobe Stock 566971444)

Faire « une semaine de 4 jours » ou travailler 4 jours par semaine améliore le bien-être et la qualité de vie tout en préservant la productivité, conclut ce large essai britannique mené « dans la vraie vie » et piloté par une équipe de l’Université de Cambridge. Pour cette étude en effet, 61 entreprises et organisations au Royaume-Uni se sont engagées à une réduction de 20 % des heures de travail pour l'ensemble du personnel, sans baisse de salaire, pendant une période de 6 mois.

 

Et la productivité ? La grande majorité des entreprises participant à l’étude confirment avoir tenu les objectifs de productivité à temps plein. Cependant, dans le même temps, cette réduction du nombre de jours travaillés a permis une baisse sans précédent des taux de stress et d’absence pour maladie au sein des équipes.

 

L’étude a été menée durant 6 mois avec 61 entreprises participantes employant environ 2 900 employés passant à la semaine de 4 jours. Tous les secteurs étaient représentés, des commerces de détail aux services dont les banques, le conseil, le logement, l'informatique, les soins de la peau, le recrutement, l'hôtellerie, le marketing et les soins de santé.. Les chercheurs ont interrogé les employés tout au long de l'essai pour évaluer les effets d'une journée supplémentaire de temps libre. Les niveaux d'anxiété et de fatigue autodéclarés ont diminué parmi les effectifs, tandis que

la santé mentale et physique s'est améliorée.

  • 71 % des employés déclarent une réduction de l’épuisement professionnel
  • 39 % se sentent moins stressés, par rapport au début de l'essai ;
  • 60 % des employés déclarent une capacité accrue à combiner travail rémunéré et responsabilités familiales, et 62 % trouvent plus facile de combiner travail et vie sociale.
  • La réduction des jours de maladie atteint 65 % ;
  • Les démissions ou départs ont été réduits de 57 %, par rapport à la même période l'année précédente ;
  • Enfin, le chiffre d'affaires de l'entreprise a à peine changé pendant la période de l’étude, augmentant même légèrement de 1,4 % en moyenne ;
  • finalement, 92 % des entreprises participantes (56 sur 61) vont maintenir la semaine de 4 jours, 18 entreprises confirmant le changement comme permanent.

 

Le rapport a été présenté aux députés britanniques. Il a déclenché une vraie réflexion alors que l’expérience montre une augmentation de la productivité pour compenser la réduction du temps de travail, de nombreux employés étaient très désireux de trouver eux-mêmes des gains d'efficacité.

 

Obtenus dans une grande variété de secteurs différents de l'économie, ces résultats incroyables montrent que la semaine de 4 jours fonctionne réellement.

« Lorsque nous interrogeons les employeurs, beaucoup d'entre eux sont convaincus que la semaine de 4 jours sera mise en œuvre. Un bon point pour la Santé publique, car la semaine de 4 jours signifie une meilleure vie professionnelle et familiale pour beaucoup ».