Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

RÉSEAUX SOCIAUX : Et s’ils rendaient malades la moitié des enfants ?

Actualité publiée il y a 9 mois 2 semaines 6 jours
Nationwide Children's Hospital Reports and Proceedings
La moitié des parents pensent que la santé mentale de leurs enfants « en prend un coup » à cause des réseaux sociaux (Visuel Fotolia 41223664).

La moitié des parents interrogés par ce large sondage représentatif mené au Nationwide Children's Hospital (Columbus, Ohio) pensent que la santé mentale de leurs enfants « en prend un coup » à cause des réseaux sociaux. Aux Etats-Unis, une association, Our Sleeves®, qui œuvre en faveur de la santé mentale des enfants, apporte aux parents et aux soignants des directives sur l’encadrement de l’utilisation des réseaux sociaux par les enfants et les adolescents.

 

Les préoccupations sont de plus en plus marquées quant à l'impact de l'utilisation des médias sociaux sur la santé mentale et le bien-être des enfants et des adolescents. La protection de la santé mentale des enfants en ligne est également devenue un sujet de débat aux Etats-Unis, au niveau national. Entre avril 2022 et avril 2023, des plateformes comme TikTok ont ​​introduit de nouvelles mesures de sécurité et les députés ont discuté de projets de loi qui limiteraient l'accès des jeunes utilisateurs aux médias sociaux.

 

Cette nouvelle enquête menée en ligne par le Harris Poll pour On Our Sleeves For Children's Mental Health révèle ainsi que 50 % des parents d'enfants de moins de 18 ans craignent, avec l’utilisattion des réseaux sociaux, pour la santé mentale de leur(s) enfant(s).

Un parent sur 2 affirme que son enfant « en a souffert au cours des 12 derniers mois ».

L'enquête a été menée en ligne du 30 mars au 3 avril 2023 auprès de 2.035 adultes dont 711 parents d'enfants de moins de 18 ans pour mieux apprécier l'impact des médias sociaux sur la santé mentale des enfants. Parmi ses principales conclusions :

 

  • seuls 35 % des répondants affirment que l'utilisation des médias sociaux par les enfants peut avoir une influence positive sur leur santé mentale (vs 43% en 2022) ;
  • 50 % pensent que l'utilisation des médias sociaux par les enfants induit des troubles de la santé mentale ;
  • Seuls 86 % abordent la question des réseaux sociaux avec leurs enfants (vs 91 % en 2022) ;
  • chez la plupart des enfants, l’utilisation excessive des médias sociaux augmente la propension à l'anxiété et à la dépression, les exposer à des données inappropriées, à un langage blessant, à l'intimidation…

 

La communication parents-enfants est essentielle : les auteurs rappellent que les parents doivent avoir des conversations régulières avec leurs enfants, notamment « sur ce qui se passe » sur les médias sociaux, leur fixer des limites et les protéger, mais aussi s’enquérir de leurs émotions liées à cette utilisation. Dans un monde de plus en plus numérique, il est important que les parents et les éducateurs comprennent les avantages et les inconvénients de l'utilisation des médias sociaux et s'efforcent de maintenir une communication ouverte sur ce que les enfants vivent en ligne.

 

« Soyez curieux de savoir ce que fait votre enfant sur les réseaux sociaux. Jouer un rôle actif dans leur engagement sur les réseaux sociaux, au lieu de simplement limiter leur exposition, peut les aider à se sentir plus à l'aise pour poser des questions, signaler des préoccupations et demander de l'aide quand ils en ont besoin ».

 

Parmi les mesures préconisées :

 

  • demandez aux enfants de vous montrer leur vidéo, chaîne ou influenceur en ligne préféré et posez des questions ouvertes ;
  • élaborez une règle d’utilisation « familiale » afin de minimiser les conflits tout en limitant les abus ;
  • expliquez aux enfants qu’ils peuvent demander l'aide d'un adulte de confiance s'ils ont l'impression que quelque chose de dangereux se produit ;
  • discutez des contrôles parentaux et des paramètres à mettre en place pour une utilisation plus sûre des médias sociaux.

 

Il ne s’agit donc pas d’interdire mais de trouver le point d'équilibre entre permettre aux enfants d'explorer les médias sociaux tout en en évitant les dangers.

Plus sur le Blog Neuro
Plus sur le Blog Pédiatrie

Autres actualités sur le même thème