Vous recherchez une actualité
Actualités

RÉSEAUX SOCIAUX : Plus de 2 heures par jour, c'est 2 fois plus de solitude et d'exclusion !

Actualité publiée il y a 2 années 7 mois 2 semaines
American Journal of Preventive Medicine

Plus de temps de connexion est associé à une augmentation des sentiments de solitude et d'isolement, alerte cette étude de l’Université de Pittsburgh, notamment à l’endroit des jeunes adultes. Des données présentées dans l'American Journal of Preventive Medicine qui plaident à nouveau et sous un angle original, pour un usage raisonnable des médias sociaux.

Non seulement les réseaux sociaux ne sont pas une panacée pour réduire l'isolement social perçu – un facteur indépendant de risque accru de décès- mais plus on les utilise, plus on est susceptible de se sentir socialement isolé. C'est la conclusion de cette analyse nationale américaine qui associe le temps passé en ligne comme la fréquence d'utilisation à l'augmentation de l'isolement social perçu. Une question importante, souligne l'auteur principal, le Dr Brian A. Primack, directeur du Centre de recherche sur les médias de la « Pitt », qui décrit comme une véritable épidémie, la prévalence des troubles de santé mentale et d'isolement social chez les jeunes adultes : « Nous sommes naturellement des créatures sociales, mais la vie moderne tend à nous séparer plutôt qu'à nous réunir. Si, à première vue les médias sociaux offrent une alternative pour combler le vide social, notre étude suggère que ce n'est pas une bonne option ». En 2014, l'équipe avait estimé, par questionnaire, cet usage des réseaux sociaux chez 1.787 adultes âgés de 19 à 32 ans et précisément de 11 médias sociaux parmi les plus populaires. Cette fois-ci, les chercheurs ont évalué l'isolement social perçu des participants à l'aide d'un outil d'évaluation validé. L'analyse montre que :


-les participants qui utilisent les médias sociaux plus de 2 heures par jour ont 2 fois plus de risque de ressentir l'isolement social vs les sujets qui passent moins d'une demi-heure par jour sur les médias sociaux.

-les participants qui visitent différents médias sociaux 58 fois ou plus par semaine ont 3 fois plus de risque de ressentir l'isolement social, vs < 9 fois par semaine.

Médias sociaux ou isolement social, quel facteur explique l'autre ? Il est possible que les jeunes adultes qui se sentaient initialement isolés se soient plus fortement tournés vers les médias sociaux, ou bien qu'un usage excessif des médias sociaux renforce un sentiment de solitude et de mise à l'écart du monde réel. Pour les auteurs, l'isolement social aurait été renforcé par l'usage des réseaux sociaux. Ici, les chercheurs suggèrent plusieurs théories, dont :
-l'utilisation des médias sociaux réduit les expériences sociales plus authentiques parce qu'on passe plus de temps en ligne et moins dans les interactions réelles de la vraie vie.
-Ensuite, certaines caractéristiques des médias sociaux peuvent renforcer le sentiment d'exclusion, comme la vision de photos d'amis en train de s'amuser à un événement auquel on n'est pas invité.
-Enfin, les représentations idéalisées de la vie sur les sites de réseaux sociaux peuvent susciter l'envie et donner l'impression que les autres mènent des vies bien plus passionnantes.

Les médecins devraient conseiller leurs patients sur l'utilisation des médias sociaux, et notamment leur suggérer de réduire cette utilisation en cas de symptômes de troubles mentaux dont la dépression. En conclusion, dans l'ensemble, l'utilisation des réseaux sociaux tend donc à être associée à une exclusion sociale accrue et non à la diminution de l'isolement social.

Autres actualités sur le même thème