Vous recherchez une actualité
Actualités

RETRAITE : La mémoire verbale se retire aussi

Actualité publiée il y a 1 année 7 mois 3 semaines
European Journal of Epidemiology
Une baisse de la mémoire associée à la retraite, c’est le message de cette étude qui alerte précisément contre un déclin plus rapide d’une de nos fonctions cérébrales, la mémoire verbale

Une baisse de la mémoire associée à la retraite, c’est le message de cette étude qui alerte précisément contre un déclin plus rapide d’une de nos fonctions cérébrales, la mémoire verbale, c'est-à-dire la capacité à se rappeler un mot ou un nom.  Si l'étude, présentée dans l'European Journal of Epidemiology, ne constate pas d'autres baisses de fonctions cogitives, elle engage à continuer à exercer son cerveau.

 

Prenant en compte le déclin cognitif normal lié à l'âge, cette équipe de l'University College de Londres, du King's College de Londres et de l'Université Queen Mary révèle tout de même un déclin accéléré de 38% de la mémoire verbale après la retraite par rapport à avant. La bonne nouvelle, c’est que d’autres fonctions cognitives semblent globalement préservées, comme ici la capacité de penser rapidement et de raisonner de manière abstraite. Ainsi, si le déclin cognitif est un trouble complexe affecté par de nombreux facteurs, « partir » à la retraite peut être un facteur accélérateur, si l’on "tombe" dans l'inactivité.

 

Les chercheurs britanniques analysent les données de 3.433 fonctionnaires, âgés de 35 à 55 ans lors de l’inclusion, aujourd'hui à la retraite, participant à la cohorte Whitehall II qui porte sur le bien-être et les maladies mentales et physiques chez une population vieillissante. Les chercheurs ont pris en compte les données recueillies tous les 2 à 3 ans entre 1997 et 2013 et sur 4 vagues au total, sur la fonction cognitive des participants, dont la mémoire verbale, la capacité et la fluidité verbale. Ils rapprochent enfin ces données avec la prise de la retraite. L’analyse montre que :

  • Seule, la mémoire verbale est liée à la retraite après ajustement pour l'âge et les autres facteurs de confusion, les autres domaines cognitifs ne sont pas impactés.
  • La baisses de la mémoire verbale est 38% plus rapide après la retraite qu’avant ;
  • Rester dans l’univers professionnel permet de freiner ce déclin de la mémoire.

 

« Use it or lose it » ? pas vraiment, la retraite est bien associée à des réductions plus rapides de mémoire verbale avec le temps, mais a peu d'impact sur d'autres fonctions cognitives.

Autres actualités sur le même thème