Actualités

SEPTICÉMIE : La traiter avec le bon cholestérol LDL

Actualité publiée il y a 1 mois 2 semaines 5 jours
Science Signaling
Une forme synthétique de HDL apporte une protection contre la septicémie chez la souris et appelle à tester ce HDL synthétique par de futurs essais cliniques (Visuel Adobe Stock 86006220).

Ces chercheurs de l'Université du Kentucky documentent ici un bénéfice jusque-là ignoré du bon cholestérol HDL : ces lipoprotéines pourraient permettre de traiter la septicémie. L'étude, publiée dans la revue Science Signaling, démontre qu'une forme synthétique de HDL apporte une protection contre la septicémie chez la souris et appelle à tester ce HDL synthétique lors de prochains essais cliniques.

 

La septicémie est une condition mortelle qui survient lorsqu'une infection déclenche une réaction en chaîne dans tout le corps. Faute de traitement rapide, cette réponse systémique entraîne des lésions tissulaires, une défaillance des organes et le décès. Aux seuls Etats-Unis, on estime à 270.000 le nombre de décès, chaque année, associés à une septicémie.

 

Le cholestérol HDL connu aussi comme le « bon » cholestérol, en particulier parce qu’il contribue à éliminer d’autres formes de cholestérol de la circulation sanguine, est associé à un risque réduit de maladie cardiaque et d'accident vasculaire cérébral (AVC). Il semble également induire de meilleurs résultats pour les patients septiques.

Les patients septiques ont moins de HDL

Xiangan Li, chercheur à l'Université du Kentucky et son équipe, en collaboration avec des médecins en soins intensifs de l'hôpital de l'Université du Michigan, constate que les patients septiques ont des taux de cholestérol HDL réduits par rapport aux patients non septiques. Plus ces niveaux de HDL sont réduits et moins bon est le pronostic. L’équipe a donc fait l’hypothèse que reconstituer ces lipoprotéines pourraient permettre au corps de mieux lutter contre la septicémie.

 

L’étude menée sur des souris déficientes en HDL confirme en effet qu'une diminution des niveaux de HDL est un facteur de risque de septicémie et que l'augmentation du HDL peut offrir une stratégie thérapeutique viable contre la septicémie : ainsi, des souris septiques traitées avec du HDL synthétique (ETC-642) bénéficient de taux de survie accrus et apparaissent mieux protégées contre la septicémie. Leur fonction rénale est améliorée, l’inflammation est réduite.

 

Ces données chez l’animal suggèrent que le HDL pourrait être un traitement efficace pour les patients atteints de septicémie et mérite de futurs essais cliniques avec ETC-642.

 

Ce cholestérol HDL synthétique, ETC-642, a été développé pour traiter les maladies cardiovasculaires et s'est avéré efficace à augmenter les niveaux de HDL dans plusieurs essais cliniques. Si des études supplémentaires restent nécessaires, ETC-642 est un candidat idéal pour un test, chez les patients septiques.