Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

SOMMEIL et STRESS : Quand l’enfant dort mal, les parents stressent

Actualité publiée il y a 1 année 4 mois 3 jours
PLoS ONE
Les troubles du sommeil, chez les parents et chez leurs enfants, sont un facteur majeur de stress parental (Visuel Adobe Stock 318666165)

Les troubles du sommeil, chez les parents et chez leurs enfants, sont un facteur majeur de stress parental, confirme cette étude menée à la Brigham Young University (Utah), qui décrypte, dans la revue PLoS ONE, l’interaction bien connue mais complexe entre le sommeil des parents, leur stress, leur humeur, leur fatigue et le sommeil de leurs enfants.

 

 

 

L’étude qui a analysé les données de plus de 14.000 participants ayant des enfants à charge, confirme en effet et sans surprise, que le taux de stress parental est plus élevé chez les parents qui souffrent eux-mêmes de troubles du sommeil ou qui ont des enfants atteints de troubles du sommeil. L’’analyse révèle que :

 

  • globalement, 2,2 % des participants, ici employés, ont effectué des consultations médicales pour le traitement du stress et 12,5 % en raison d'un trouble du sommeil, notamment l'insomnie, l'hypersomnie ou l'apnée du sommeil ;
  • 2,0 % des enfants des participants ont également consulté une ou plusieurs fois pour un trouble du sommeil ;
  • Après prise en compte des facteurs de confusion tels l'âge, le sexe et le statut matrimonial, les taux de stress chez les parents sont accrus de 95 % en cas de troubles du sommeil ;
  • plus précisément, les taux de stress sont multipliés par 3 chez les participants souffrant d'insomnie et accrus de 88 % en cas de syndrome d'apnée obstructive du sommeil (SAOS) ;
  • le taux de stress des parents est accru de 90 % si leur enfant souffre d'un trouble du sommeil ;

  • et presque multiplié par 3 si leur enfant souffre d'insomnie ;
  • si un enfant souffre d'un trouble du sommeil, le taux d'insomnie parentale et d'apnée du sommeil est presque multiplié par 2.

 

Si l’étude précise les liens entre le sommeil des parents et des enfants et le stress parental, elle rappelle aussi que le sommeil est un facteur modifiable et majeur d’un mode de vie sain. Comme une étude l’a également démontré, le sommeil est l’une des meilleures réponses au stress

Plus sur le Blog Sommeil

Autres actualités sur le même thème