Vous recherchez une actualité
Actualités

SOMNOLENCE POST-PANDRIALE: La faute aux protéines et au sel!

Actualité publiée il y a 2 années 2 semaines 6 jours
eLife

Les repas trop riches peuvent induire une certaine somnolence, durant la digestion. Chez les mouches aussi, démontre cette recherche du Scripps Institute qui constate qu’une teneur plus élevée en protéines et en sel dans nos aliments, ainsi que le volume de nourriture consommé, sont les principaux responsables de cette somnolence digestive. Les scientifiques de l'Institut de recherche Scripps parlent même de « comas alimentaires », chez la Drosophila melanogaster. Ces chercheurs ont pu développer un système capable d’évaluer à la fois les comportements de sommeil et d'alimentation de ces mouches et constatent, finalement, le même comportement chez l’insecte que chez l’Homme : les mouches dorment plus longtemps après un gros repas.

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

Autres actualités sur le même thème

Pages

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités