Vous recherchez une actualité
Actualités

STRESS et ANXIÉTÉ : Pourquoi ils ne sont pas forcément mauvais

Actualité publiée il y a 1 mois 1 semaine 4 heures
American Psychological Association Convention
Cette tension de fond peut également jouer un rôle utile et non nocif, dans notre quotidien.

Le stress et l’anxiété sont généralement perçus comme des symptômes négatifs et, dans certains cas comme des troubles mentaux à part entière. On parle ainsi de troubles anxieux ou de syndrome de stress post-traumatique. Cependant, la psychologue Lisa Damour, PhD, spécialiste du stress et auteur d’une chronique régulière pour le New York Times rappelle que cette tension de fond peut également jouer un rôle utile, non nocif, dans notre quotidien. Ses conclusions, présentées à la Convention 2019 de l’American Psychological Association, mettent en particulier en exergue un rôle clé de l’anxiété : une sorte de système d’alarme interne qui nous stimule et nous pousse à aller au maximum de nos capacités.

 

Dans nos sociétés modernes, de nombreuses personnes se sentent souvent stressées et anxieuses. Et l'aide arrive, la plupart du temps, alors que le stress et l'anxiété ont déjà atteint des niveaux néfastes pour le bien-être et la santé. Cependant, soutient l’auteur, mieux accepter le stress comme une donnée inévitable de la vie quotidienne, nous permet de travailler à la limite de nos capacités voire même de les renforcer. Cette "inoculation continue", écrit l’auteur, permet de développer une résilience supérieure à la moyenne et de mieux faire face aux nouvelles difficultés.

Mieux accepter stress et anxiété pour mieux les gérer

Le stress ne résulte pas toujours de mauvais événements ou de situations négatives. Ramener son bébé à la maison après l’accouchement pour la première fois est inévitablement stressant et, dans ce cas, le stress agit comme un système d’alarme interne, probablement issu de notre évolution, qui nous avertit des menaces tant externes qu’internes. En nous permettant de rester sur le qui-vive, le stress nous évite, parfois, de commettre des erreurs.

 

Considérer l’anxiété comme étant parfois utile et protectrice, souligne l’auteur psychologue, nous permet aussi d’en faire bon usage. Un étudiant qui s’inquiète de son prochain examen aura probablement lpour réaction de mieux le préparer.

 

Stress et anxiété sont « malsains » lorsqu’ils deviennent chroniques, sans jamais de rémission, ou encore traumatiques, avec des conséquences psychologiques et mentales sévères : « En d'autres termes, le stress cause des dommages lorsqu'il dépasse un niveau propice au développement de la force psychologique ; l’anxiété devient malsaine lorsque l’alerte n’a plus de sens ». Certaines personnes sont anxieuses sans raison. Dans d’autres cas, l’alerte est totalement disproportionnée par rapport à la menace. Dans ces cas, lorsque stress et anxiété ne sont pas traités, ils peuvent provoquer un mal-être persistant avec une foule de symptômes psychologiques et de maladies mentales, dont la dépression et la maladie cardiovasculaire.

 

Prendre des mesures pour réduire son stress et / ou faire appel à un professionnel qualifié pour suivre des thérapies de gestion du stress est impératif pour toute personne qui se sent dépassée par le stress ou l’anxiété. Ces dernières années, les techniques de pleine conscience sont également apparues comme une approche efficace pour faire face à ces deux syndromes. Les psychologues ont ici un rôle actif à jouer en expliquant à leurs patients qu’il est difficile, pour la plupart d’entre nous de se sentir calmes et détendus la plupart du temps.

Il s’agit d'entretenir son bien-être, mais aussi d’accepter de ne pas être heureux tout le temps. « Cette promesse d’un bonheur permanent est dangereuse et inutile car irréalisable. En pensant qu’on devrait toujours être heureux, la vie au quotidien peut s’avérer finalement tout à fait misérable », écrit l'auteur.

Autres actualités sur le même thème