Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

VACCIN COVID : Efficacité comparée et dans le temps

Actualité publiée il y a 1 année 3 mois 2 semaines
JAMA Network
Comment évolue la protection comparée des vaccins CoronaVac et Pfizer-BioNTech, chez des patients donc diagnostiqués infectés par Omicron ? (Visuel Adobe Stock 428964897)

Cette étude cas-témoin menée à l’Université de Hong-Kong regarde, avec le recul nécessaire, et en pleine circulation de la variante Omicron, comment évolue la protection comparée des vaccins CoronaVac et Pfizer-BioNTech, chez des patients diagnostiqués avec une infection par Omicron. L’étude, publiée dans le JAMA Network, qui confirme que la protection chez les patients âgés est susceptible de diminuer 6 mois après la 2è dose appuie la recommandation d’une dose de rappel afin de restaurer l'immunité.

 

Peu d'études ont évalué le déclin de l'efficacité du vaccin contre les conséquences sévères de l'infection par le SRAS-CoV-2 Omicron. À Hong Kong, la population a accès aux vaccins inactivés et à ARNm. L’étude menée auprès de 164.151 participants confirme cependant l’efficacité des vaccins CoronaVac et Pfizer-BioNTech contre les conséquences graves dues à l'infection par le SRAS-CoV-2 Omicron, mais sur une durée plus limitée chez les personnes âgées.

L’efficacité du vaccin contre le décès 4 à 6 mois après la 3è dose est supérieure à 90 %

L’étude, cas-témoins, est menée auprès de participants atteints du variant Omicron qui sont décédés ou ont été hospitalisés à Hong Kong du 1er janvier au 5 juin 2022 ainsi qu’auprès de participants également atteints du variant Omicron mais exempts de complications sévères (témoins). Son objectif, estimer la protection de la vaccination contre les formes sévères, caractérisées par l’hospitalisation et le décès. L’analyse révèle que :

 

  • l'efficacité du vaccin contre le décès ou l'hospitalisation est maintenue pendant au moins 6 mois après la deuxième dose de CoronaVac (74,0 %) et du vaccin BNT162b2 (Pfizer-BioNTech) (77,4 %) ;
  • l'efficacité du vaccin contre le décès, chez les personnes âgées de 18 à 49 ans est de 86 % ;
  • l'efficacité du vaccin contre le décès, chez les personnes âgées de 18 à 49 ans atteint 93 % chez les personnes ayant bien reçu leurs 2 doses ;
  • l'efficacité du vaccin contre le décès, chez les patients âgés de 80 ans ou plus, chute à 61 % et 53 % pour les vaccins CoronaVac et BNT162b2, respectivement ;
  • néanmoins, l'efficacité globale du vaccin contre le décès 4 à 6 mois après la 3è dose est supérieure à 90 % pour CoronaVac et BNT162b2.

 

Alors que l'on estime généralement que les vaccins sont efficaces contre les conséquences graves de l'infection par Omicron, cette analyse révèle que la protection chez les patients âgés diminue 6 mois après la 2è dose et confirme l’intérêt du rappel de vaccination pour ce groupe plus vulnérable, 4 à 6 mois après la dernière injection.