Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

VACCIN UNIVERSEL : Lancement d’un essai clinique

Actualité publiée il y a 2 années 2 semaines 4 jours
NIAID/NIH
Réussir à apporter, via un vaccin unique, une protection durable contre un large spectre de virus d’une même famille, reste un objectif partagé depuis de nombreuses années par de multiples équipes de recherche (Visuel NIAID)

Que ce soit contre les différentes souches grippales ou contre les variants émergents du SARS-CoV-2 ou encore contre les coronavirus, réussir à apporter, via un vaccin unique, une protection durable contre un large spectre de virus d’une même famille, reste un objectif partagé depuis de nombreuses années par de multiples équipes de recherche. L’annonce, par le National Institute of Allergy and Infectious Diseases américain (NIAID/NIH) du lancement de cet essai clinique sur un candidat vaccin universel contre la grippe témoigne d’une avancée certaine vers. L’annonce, par le National Institute of Allergy and Infectious Diseases américain (NIAID/NIH) du lancement de cet essai clinique sur un candidat vaccin universel contre la grippe, après de premières études précliniques concluantes, témoigne d’une avancée certaine vers un vaccin durable, à large spectre contre les différents virus grippaux.

 

BPL-1357, c’est le nom de code de ce nouveau vaccin antigrippal avec lequel les premiers volontaires en bonne santé, parmi la centaine de participants prévus, ont commencé à être vaccinés. L'essai contrôlé par placebo doit tester l'innocuité de BPL-1357 et sa capacité à déclencher des réponses immunitaires. Développé par des chercheurs du NIAID). L’auteur principal, le Dr Matthew J. Memoli du NIAID rappelle l’objectif : fournir une protection durable contre un large éventail de virus de la grippe. Le BPL-1357 est un vaccin à virus entier composé de 4 souches de virus de la grippe aviaire non infectieuses, chimiquement inactivées et peu pathogènes.

 

De premières études précliniques ont livré des résultats prometteurs, mais l’équipe est impatiente de valider ces données chez les humains : dans ces études, toutes les souris ayant reçu 2 doses de vaccin BPL-1357 administrées par voie intramusculaire ou intranasale ont survécu à une exposition ultérieure à des doses mortelles de 6 souches différentes du virus de la grippe, y compris des sous-types non inclus au départ dans le vaccin. Des résultats similaires ont été obtenus avec des furets vaccinés.

 

L'essai de phase I, prévoit 3 groupes de participants :

 

  • groupe A : pour recevoir du BPL-1357 par voie intramusculaire avec un placebo salin intranasal ;
  • groupe B : pour recevoir du BPL-1357 par voie intranasale avec un placebo salin intramusculaire ;
  • groupe C : pour recevoir un placebo par voie intramusculaire et intranasale.

 

Le suivi de l'étude est d'environ 7 mois. En plus des 2 visites prévues pour la vaccination, les participants effectueront 7 analyses de sang et de prélèvement de muqueuse nasale qui vont permettre de caractériser les réponses immunitaires.

L’étude doit permettre d’évaluer l'innocuité et l’efficacité du BPL-1357 mais aussi d'évaluer l'importance de l'immunité muqueuse contre la grippe.

 

La perspective d’un vaccin universel contre la grippe se rapproche.