Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

VACCINATION COVID : Aussi efficace en cas de troubles psychiatriques ?

Actualité publiée il y a 1 mois 2 semaines 5 jours
Influenza and Other Respiratory Viruses
Les troubles psychiatriques ont déjà été associés à une plus faible positivité des anticorps et à une réponse immunitaire réduite à d’autres vaccins (Visuel Adobe Stock 439627858)

Si la relation entre l’efficacité d’une vaccination et les troubles psychiatriques n’est pas évidente a priori, les troubles psychiatriques ont déjà été associés à une plus faible positivité des anticorps et à une réponse immunitaire réduite à d’autres vaccins. Cette étude menée à l’Institut Regenstrief (Indianapolis), publiée dans la revue Influenza and Other Respiratory Viruses éclaire précisément l’impact de l’anxiété, de la dépression ou des troubles de l’humeur sur l’efficacité du vaccin COVID.

 

En résumé, la vaccination contre le COVID est aussi efficace chez les personnes souffrant de troubles courants de la santé mentale. Avec une précision d’importance : ces personnes souffrant de troubles de la santé mentale, non vaccinées encourent un risque d’hospitalisation plus élevé.

Le vaccin conserve son efficacité même face à la maladie mentale

L’étude, multisites, qui a analysé les dossiers de santé électroniques du réseau Vision des Centers for Disease Control and Prevention (CDC) révèle que :

 

  • les vaccins COVID à ARNm sont aussi efficaces chez les personnes souffrant d'anxiété, de dépression ou de troubles de l'humeur ;
  • si la vaccination confère une protection similaire quel que soit le diagnostic psychiatrique (aucun, un ou plusieurs problèmes de santé), en revanche, les adultes non vaccinés souffrant de l’une de ces conditions, ont un taux d’hospitalisation pour forme sévère ou complications du COVID significativement plus élevé ;
  • ces conclusions valent quel que soit le schéma de vaccination suivi, 2,3 ou 4 doses et plus ;
  • et quelle que soit la tranche d’âge considérée.

 

« Même si les problèmes de santé mentale peuvent mettre à rude épreuve le système immunitaire et exercer un stress supplémentaire sur le corps, nous confirmons une efficacité similaire du vaccin COVID chez les patients avec diagnostic psychiatrique vs les personnes exemptes de tels troubles de la santé mentale », conclut l’un des auteurs principaux, le dr Shaun Grannis, vice-président du Regenstrief Institute.

 

Bien que les preuves de l'efficacité du vaccin pour l'ensemble de la population soient bien établies, de nombreuses personnes, parce qu’atteintes de conditions spécifiques, se demandent encore si elles doivent se faire vacciner ou si elles bénéficieront de la vaccination.

 

L’étude répond la question quel que soit le trouble mental et l’âge du patient.  

Plus sur le Blog Neuro

Autres actualités sur le même thème