Vous recherchez une actualité
Actualités

YOGA : Il confirme son efficacité contre la dépression

Actualité publiée il y a 2 années 9 mois 1 semaine
Psychological Medicine

60% des patients dépressifs sont toujours déprimés après un an de traitement par un antidépresseur et 80% dans le monde n’ont pas accès aux soins. La recherche de l'amélioration des traitements dont l’ouverture aux traitements non-médicamenteux est donc une priorité mondiale. Démontrer que le yoga est efficace sur la santé mentale en ferait une thérapie de choix. De nombreuses études ont déjà documenté son efficacité contre le stress, l’anxiété et la dépression, cette nouvelle recherche américaine montre une réduction des symptômes de dépression pendant toute la période de suivi et des bénéfices qui peuvent s'accumuler avec le temps. Conclusion, pratiquer le yoga réduit la dépression sur le long terme.

Le yoga présente des bénéfices préventifs et thérapeutiques contre un grand nombre de maladies mentales. Une méta-analyse a déjà confirmé ses avantages dans la prise en charge de la plupart des maladies mentales incluses dans l'analyse, à l'exception des troubles de l'alimentation et des troubles cognitifs. Son effet biologique est également documenté : le yoga semble influencer des voies biologiques clés du corps humain au même titre que le feraient des antidépresseurs et la psychothérapie. Il affecte en effet les neurotransmetteurs, l'inflammation, le stress oxydatif, les niveaux lipides, les facteurs de croissance...

Ici, c'est l'Hatha yoga, le yoga le plus pratiqué, qui combine l'exercice et la conscience qui est évalué par cette équipe de la Brown University, de l'Université de Californie et du Eyes of the World Yoga Center (US). L'étude a suivi 122 adultes souffrant de dépression modérée qui n'avaient pas réagi efficacement aux antidépresseurs. Ils ont été invités à suivre 10 semaines de cours de yoga (n=63) ou d'éducation thérapeutique (59). Les cours de yoga comprenaient des exercices de respiration, de la méditation, des postures, de la relaxation et de l'éducation autour de la pratique à domicile.

 

Si, à 10 semaines, les chercheurs ne trouvent aucune différence entre les groupes, ils constatent une réduction des symptômes sur la période de 10 semaines échues à 6 mois pour le groupe « yoga ».

 

 

Les chercheurs concluent, qu'à long terme, le yoga apporte une réduction des symptômes de dépression et que ses avantages semblent s'accroître avec le temps.

 

Autres actualités sur le même thème