Vous recherchez une actualité
Actualités

ZIKA et microcéphalie: Le virus s'attaque aussi aux yeux des bébés

Actualité publiée il y a 4 années 1 mois 1 semaine
Ophtalmology

Le virus Zika a déjà touché au Brésil près de 1,5 millions de personnes et 4.000 enfants sont nés avec une microcéphalie, désormais documentée comme bien associée à l’infection. Avec la microcéphalie, de nouvelles anomalies oculaires caractérisées, en particulier, par une hémorragie rétinienne et une angiogenèse oculaire anormale jusque-là non documentées. C’est ici le travail de chercheurs en ophtalmologie du Brésil et de l'Université de Stanford qui décrivent ces lésions rétiniennes dans la revue Ophtalmology, de l'American Academy of Ophthalmology.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Le virus Zika est maintenant reconnu comme agent responsable de microcéphalie, une anomalie de naissance caractérisée par la petite taille de la tête et du cerveau. Une étude préalable menée sur 29 bébés brésiliens présentant une infection congénitale à Zika avait déjà suggéré certains troubles oculaires. L'étude constatait qu'1 enfant sur 3 est atteint de lésions oculaires sévères engageant la vision et suggérait que ces lésions devraient être détectées systématiquement.


Dans cette nouvelle étude de cas, les chercheurs brésiliens et américains ont examiné les yeux de 3 jeunes garçons nés à la fin 2015, avec microcéphalie. Les 3 enfants étaient nés de mères avec suspicion d'infection par le virus Zika, au cours du premier trimestre de la grossesse. Les chercheurs identifient de multiples types de problèmes oculaires, non observés précédemment, bien en relation avec le virus Zika, et dont certains pourraient entraîner une déficience visuelle. Parmi les maladies oculaires identifiées,

· la rétinopathie hémorragique ou saignements dans la rétine,

· une vascularisation anormale dans la rétine,

· une maculopathie pigmentaire caractérisée par des lésions en forme de « torpille » dans la macula (partie centrale de la rétine),

· une atrophie choriorétinienne marquée par un anneau sombre pigmenté,

· + les autres symptômes oculaires déjà documentés dans l'étude précédente.

Certes, c'est une petite étude, avec des données d'observation limitées. Cependant, les résultats ajoutent au nombre croissant d'informations cliniques sur la façon dont le virus Zika peut affecter le développement des yeux et la vision des enfants. Cependant, il reste difficile à ce stade de savoir si ces anomalies oculaires sont la conséquence de l'infection elle-même ou de la microcéphalie. La prochaine étape va donc tenter de bien identifier les effets directs du virus Zika.

A noter, les dernières directives -notamment des US CDC- recommandent que tous les bébés avec microcéphalie dans les zones touchées par Zika, soient examinés par un ophtalmologiste.

Autres actualités sur le même thème