Vous recherchez une actualité
Actualités

ZIKA: Le virus confirmé comme cause des malformations congénitales

Actualité publiée il y a 3 années 8 mois 5 jours
NEJM-CDC

Une récente étude publiée dans la revue Science, commençait à décrypter les effets du virus dans de cerveau humain. Ce nouveau rapport des US Centers for Disease Control and Prevention confirme le lien de causalité entre l'infection prénatale au virus Zika et la microcéphalie. Si jusqu’ici, les scientifiques restaient prudents en dépit des données épidémiologiques concordantes, la preuve, présentée dans le New England Journal of Medicine est considérée aujourd’hui comme suffisante.

Les experts de la CDC proposent, avec ce rapport, une synthèse de la preuve sur le lien entre le virus Zika et des malformations du cerveau, dont la microcéphalie. Ils concluent « Il est maintenant clair que le virus provoque une microcéphalie ».


On sait que le virus Zika est transporté par les moustiques et peut également être transmis par contact sexuel. Chez la plupart des personnes, le virus entraîne une maladie bénigne avec de la fièvre, une éruption cutanée, des douleurs et chez d'autres absolument aucun symptôme. Toutefois, l'augmentation des cas de microcéphalie, une malformation congénitale rare est apparue 9 mois après que l'apparition du virus en 2015 au Brésil, et l'incidence des microcéphalies suit celle de l'épidémie. Au-delà de cette concordance épidémiologique, les scientifiques ont « tranché » sur 5 questions cruciales :

1. Les femmes ont-elles été infectées par le virus Zika à un stade de leur grossesse où le virus peut causer une microcéphalie ? La réponse est oui, si l'on en croit les études qui suggèrent que c'est cohérent soit soit avec la date d'exposition, soit avec le calendrier des symptômes éprouvés par la mère.

2. Y at-il au moins 2 études menées sur des femmes qui montrent une association entre l'infection de la mère et la microcéphalie chez l'enfant ? Il existe quelques études, mais, selon ces experts, la preuve reste insuffisante.

3. L'anomalie de naissance liée au virus est-elle spécifique et clairement identifiable ? Oui. Les chercheurs confirment que les caractéristiques des bébés atteints de microcéphalie dans le cadre de cette épidémie sont cohérentes avec le stade de développement du fœtus au moment de l'infection.

4. Est-ce un défaut de naissance si rare qu'il ne peut dans la majorité des cas n'être qu'associé à l'infection par le virus Zika ? Oui. La probabilité pour une femme en particulier de mettre au monde un bébé atteint de microcéphalie et d'être infectée par le virus Zika est extrêmement faible. Cela suggère que la microcéphalie chez un bébé dont la mère a été infectée par le virus durant sa grossesse a une très forte probabilité d'être liée à l'infection.

5. L'association infection chez la mère, microcéphalie chez l'enfant a-t-elle un fondement biologique ? Oui. Fondamentalement : les scientifiques ont identifié le virus Zika dans le cerveau de bébés présentant une microcéphalie et ont montré en laboratoire que Zika virus infecte et tue ou ralentit la croissance des cellules nerveuses.


Les scientifiques concluent ainsi à l'accumulation de preuves suffisantes pour confirmer que Zika est la cause de la flambée actuelle des cas microcéphalie. Rappelons qu'à ce jour, le Brésil cumule à lui-seul plus de 7.000 cas de microcéphalie.

Autres actualités sur le même thème