Vous recherchez une actualité
Actualités

ACRYLAMIDE BRÛLÉ : Une vie de frites et de toasts grillés peut aboutir au cancer

Actualité publiée il y a 2 années 3 semaines 2 jours
FSA

L’acrylamide est déjà considérée par l’OMS comme « probablement cancérigène pour l'homme ». Aujourd’hui, c’est un avertissement de la Food Standard Agency (FSA) britannique concernant le risque de cancer lié à l'acrylamide brûlé. Si un toast de pain grillé n’a aucun effet sur la santé, une consommation quotidienne à vie pourrait en effet déboucher sur un risque de cancer. En cause, l'acrylamide, un produit chimique formé lorsque les aliments amylacés (avec amidon) sont soumis à une température élevée. Un avertissement qui, au Royaume-Uni s’exprime sous la forme d’une campagne de Santé publique, « Go for Gold », qui suggère d’arrêter la cuisson lorsque l’aliment est tout juste doré.

L'acrylamide est un composé chimique produit naturellement lorsque les aliments riches en amidon sont frits ou cuits à haute température. C'est le cas avec les pommes de terre, les chips, le pain et d'autres produits à base de céréales. De précédentes études menées chez l'animal ont déjà démontré l'association entre une forte exposition à l'acrylamide et le développement du cancer. Si un risque similaire reste à démontrer chez l'Homme, il semble probable qu'une exposition prolongée liée à la consommation d'aliments riches en acrylamide puisse également augmenter le risque. L'acrylamide est actuellement considérée par l'Organisation mondiale de la santé (OMS) comme « probablement cancérigène pour l'homme ».


La FSA apporte 4 conseils :

-arrêter la cuisson lorsque l'aliment a pris une couleur jaune doré, en particulier pour les pommes de terre, le pain mais aussi les légumes,

-bien vérifier les instructions de cuisson sur le sachet en cas de cuisson d'aliments comme les frites, les pommes de terre rôties ou les produits panés. Il est important de ne pas faire cuire ces aliments trop longtemps ou à des températures trop élevées.

-opter pour une alimentation variée et équilibrée. S'il n'est pas forcément aisé de supprimer tous ces produits de notre alimentation, varier les aliments permet de réduire ce risque de cancer lié à l'acrylamide,

-ne pas stocker des pommes de terre crues dans le réfrigérateur en cas de cuisson ultérieure à haute température. Ce mode de conservation peut conduire à la formation de plus de sucres libres dans les pommes de terre et augmenter les niveaux globaux d'acrylamide.

Globalement, réduire sa consommation de frites, chips, biscuits, ou autres principales sources d'acrylamide reste préférable même si le lien entre l'acrylamide et le cancer chez l'homme reste non démontré -mais probable.


Interstitiel escarre

Autres actualités sur le même thème

Pages


Interstitiel escarre