Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

ALLAITEMENT : C’est 3 années de prévention cardiovasculaire pour la mère

Actualité publiée il y a 10 mois 2 semaines 3 jours
International Breastfeeding Journal
Allaiter son bébé pendant 6 mois ou plus protège la santé cardiovasculaire de la mère au moins durant 3 ans (Visuel Fotolia 185711031)

Ces chercheurs de l’Université Flinders (Australie) confirment un des bienfaits de l’allaitement maternel pour la mère aussi : allaiter son bébé pendant 6 mois ou plus protège la santé cardiovasculaire de la mère au moins durant 3 ans, confirme cette étude publiée dans l’International Breastfeeding Journal.

 

Ce bénéfice cardio-métabolique de l’allaitement plutôt surprenant pour la santé maternelle avait déjà été suggéré. L’étude nous apprend qu’il est particulièrement important pour les femmes qui ont vécu une grossesse compliquée et développé des complications qui peuvent augmenter le risque de maladie cardiovasculaire plus tard dans la vie.

L’allaitement, un facteur favorable aussi à la santé cardiovasculaire

L’étude, longitudinale, a suivi 160 mères allaitantes qui ont passé plusieurs bilans de santé après la naissance de leur bébé. L’analyse révèle que les femmes ayant allaité pendant au moins 6 mois ont connu une baisse de tension artérielle et une meilleure récupération du poids corporel (ou IMC) durant les 3 années ayant suivi la naissance du bébé ;

 

L'auteur principal, le Dr Claire Roberts, du groupe de recherche Pregnancy Health and Beyond de l'Université Flinders, met en avant les bénéfices remarquables de l’allaitement chez les femmes ayant développé des complications de grossesse : chez ces participantes, sont observées une baisse remarquable de la pression artérielle et une amélioration des niveaux du cholestérol durant les 3 ans qui suivent l’accouchement : cela suggère que l'allaitement améliore les facteurs de risque cardio-métaboliques des nouvelles mères, ce qui est une bonne nouvelle pour les femmes  plus susceptibles de développer des maladies cardiovasculaires et métaboliques.

 

« Les complications de la grossesse sont associées à un risque de maladie cardiovasculaire et les enfants de ces femmes sont également à risque accru de problèmes de santé métabolique ».

 

Les auteurs rappellent que l'Organisation mondiale de la santé (OMS) recommande

l'allaitement exclusif jusqu'à 6 mois

et l'allaitement mixte pendant 12 mois, également pour prévenir l'hypertension chronique et le diabète chez les femmes.

 

« Lorsque les femmes qui développent au moins 1 complication majeure de la grossesse - comme la prééclampsie, l'hypertension gestationnelle et le diabète gestationnel - et allaitent pendant au moins 6 mois, leur tension artérielle, leur niveau de cholestérol et d’insuline sont considérablement réduits ».

 

D’autres études plus larges sont en cours pour valider et préciser ces avantages cardiovasculaires de l’allaitement maternel, sur la mère et sur l’enfant.


Plus sur le Blog Pédiatrie
Plus sur le Blog Gynéco

Autres actualités sur le même thème