Vous recherchez une actualité
Actualités

ALLAITEMENT : L'oligosaccharide du lait qui favorise le développement du bébé

Actualité publiée il y a 1 année 2 mois 2 semaines
PLoS ONE
Différents facteurs maternels, dont le lait maternel, affectent le développement physique et neurologique du bébé

Cette équipe de l’Hôpital pour enfants de Los Angeles vient de découvrir le rôle clé et bénéfique d’un composé du lait maternel humain, l'oligosaccharide « 2'FL » dans le développement cognitif des bébés. Ces travaux, présentés dans la revue PLoS ONE, suggèrent, pour les femmes qui sont dans l’incapacité d'allaiter d’ajouter 2'FL comme complément à la nutrition du bébé pour soutenir son développement cognitif, dès ses premiers jours de vie.

 

On sait bien que de nombreux facteurs maternels, dont l'allaitement, affectent le développement physique et neurologique du bébé. De précédentes études menées chez l’animal, ont déjà documenté ce glucide présent dans le lait maternel, l'oligosaccharide 2'FL, et sa capacité à optimiser le neurodéveloppement. Ces chercheurs de Los Angeles, en collaboration avec une équipe de l’Université de Californie à San Diego confirment ce rôle de 2'FL dans le développement cognitif, chez l’Homme.

Un glucide naturel du lait maternel favorise le développement cognitif de l’Enfant

 

Il s’agit d’une étude de cohorte menée auprès de 50 mères et leurs bébés. Les chercheurs ont analysé la composition du lait maternel. Le développement cognitif de l’enfant a été évalué à l’âge de 24 mois à l'aide de l'échelle Bayley-III, un test standard de développement du nourrisson et du tout-petit enfant. L’analyse constate :

  • une forte association entre la concentration de 2'FL dans le lait maternel au cours du premier mois de vie et les scores de développement cognitif à l’âge de 2 ans ;
  • en revanche, la concentration du composé dans le lait maternel à l’âge de 6 mois n’apparaît pas liée aux résultats cognitifs, ce qui suggère que seule une exposition précoce serait bénéfique.

 

 

Pouvoir associer des différences dans la composition du lait maternel à des résultats spécifiques chez le nourrisson : ce n’est évidemment pas la première étude à rapporter un effet positif de l'allaitement maternel sur le développement cognitif de l’enfant. Cependant, cette étude identifie un composé bien spécifique responsable de cet effet bénéfique, commente l’auteur principal, Michael Goran, directeur du programme sur le diabète et l'obésité au Saban Research Institute of Children's Hospital de Los Angeles. Pour identifier ce composé, l’équipe de recherche a eu recours à une plate-forme analytique à haut débit, qui permet de quantifier des oligosaccharides comme le 2'FL et bien d'autres dans des centaines d'échantillons de lait maternel et en très peu de temps. La technologie permet d'associer des différences dans la composition du lait à des résultats spécifiques chez le nourrisson, au niveau du développement cognitif en particulier.

 

Une fenêtre d’intervention hyper-précoce : les avantages de ce composé et plus globalement de l’allaitement maternel soulèvent la question d'un impact à long terme sur le développement cognitif de l’enfant bien après l’'école. Les scientifiques savent aujourd’hui que de nombreux composés du lait maternel -dont la composition est variable et « dynamique » peuvent comme le le 2'FL favoriser le développement de l’Enfant. Cette étude semble suggérer que la fenêtre d’intervention est hyper-précoce, soit durant le premier mois de vie.

 

Une nouvelle donnée qui incite à compléter le lait maternel des mères durant les tout premiers jours de vie de l’enfant, ou d’envisager, en cas d’impossibilité d’allaiter, une supplémentation très précoce.

Autres actualités sur le même thème