Vous recherchez une actualité
Actualités

ALLAITEMENT MATERNEL exclusif vs eczéma

Actualité publiée il y a 3 mois 2 semaines 3 jours
American Academy of Allergy, Asthma & Immunology
Si cet effet prévention n’est pas forcément systématique, chez tous les enfants, l’allaitement exclusif joue son rôle protecteur a minima en réduisant la chronicité de l'eczéma chez l’enfant.

On savait que l’allaitement maternel peut protéger contre certaines allergies, cette étude du Children's National Health System (Washington) confirme que l'allaitement maternel exclusif, durant au moins les 3 premiers mois de vie de l’enfant réduit le risque d'eczéma quelques années plus tard, à l’âge scolaire. Ces données, présentées au Congrès 2019 de l’American Academy of Allergy, Asthma & Immunology   montrent que si cet effet prévention n’est pas forcément systématique, chez tous les enfants, l’allaitement exclusif joue son rôle protecteur a minima en réduisant la chronicité de l'eczéma chez l’enfant.

 

Selon cette étude, les enfants allaités exclusivement par leur mère au cours des 3 premiers mois de leur vie présentent un risque beaucoup plus faible de développer un eczéma à l'âge de 6 ans par rapport à leurs pairs n'ayant pas été nourris au sein ou ayant été allaités moins longtemps. Un bénéfice important alors que l’eczéma peut nuire considérablement à la qualité de vie. D’autant que les facteurs de prévention de cette maladie chronique, caractérisée par une démangeaison extrême de la peau qui, lorsqu'elle est égratignée, devient enflammée et se recouvre de cloques, restent mal connus. Enfin, à ce jour, « les preuves que l'allaitement exclusif protège les enfants du développement de l'eczéma plus tard dans la vie restent mitigées », souligne l’auteur principal, Katherine M. Balas, assistante de recherche clinique au Children's National.

 

Un allaitement exclusif de 3 mois au moins protège l’enfant contre l’eczéma plus tard dans la vie : L’équipe a exploité les données recueillies dans le cadre de la cohorte Infant Feeding Practices Study II, une étude longitudinale menée conjointement par le CDC et la Food and Drug Administration (FDA) de 2005 à 2007, avec un suivi jusqu’en 2012. Cette étude a pris en compte le régime alimentaire d'environ 2.000 femmes enceintes à partir du troisième trimestre de grossesse et examiné les pratiques d'alimentation tout au long de la première année de vie de leur bébé. Le suivi a porté sur la santé, le développement et les habitudes alimentaires de 1.520 enfants âgés de 6 ans. L’analyse montre :

  • le diagnostic de l’eczéma chez environ 300 enfants au cours de leur vie et pour 58,5% à l’âge de 6 ans ;
  • un risque plus élevé d’eczéma chez les enfants à statut socio-économique élevé ou à antécédents familiaux d'allergies alimentaires ;
  • à l'âge de 6 ans, un risque réduit de moitié (de 52%) d’eczéma chez les enfants nourris exclusivement au sein pendant 3 mois ou plus , par rapport à leurs pairs n'ayant jamais été nourris au sein ou ayant été nourris au sein pendant moins de 3 mois.

 

 

L’allaitement exclusif n’empêche peut-être pas tous les enfants de développer l’eczéma, mais il les protège des poussées prolongées.

Autres actualités sur le même thème