Actualités

ALZHEIMER : Le vaccin antigrippe protège-t-il aussi contre la démence ?

Actualité publiée il y a 1 mois 3 semaines 6 jours
Journal of Alzheimer s Disease
Certaines « activations » du système immunitaire pourraient apporter aussi une protection contre la maladie d'Alzheimer (Visuel Adobe Stock 395339765)

Cette équipe de virologues et de neurologues de l’University of Texas Health Science (UTHealth, Houston) apporte une donnée « inespérée » : la vaccination contre la grippe apparaît liée à une réduction de 40 % du risque de maladie d'Alzheimer. Pourquoi ? Les scientifiques expliquent dans le Journal of Alzheimer s Disease, que certaines « activations » du système immunitaire, comme par la vaccination ciontre la grippe, pourraient apporter aussi cette protection contre la maladie.

 

L’équipe, menée par les Drs Paul E. Schulz et Avram S. Bukhbinder, a comparé l'incidence de la maladie d'Alzheimer entre des patients avec et sans vaccination antigrippale antérieure au sein d’un vaste échantillon d'adultes âgés de 65 ans et plus. L’analyse rvèle que la vaccination antigrippale est associée à une incidence réduite de la maladie d’Alzheimer.Le Dr Bukhbind commente ces conclusions : « nous constatons que la vaccination contre la grippe chez les personnes âgées réduit le risque de développer la maladie d'Alzheimer pendant plusieurs années. La force de cet effet protecteur augmente avec le nombre d'années durant lesquelles la personne s’est fait vacciner, en d'autres termes, le taux d’incidence de la maladie d'Alzheimer est le plus faible chez les personnes qui se font vacciner chaque année.

Chaque vaccination antigrippale réduit un peu plus le risque d’Alzheimer

L'étude a analysé les données de 935.887 patients vaccinés contre la grippe et de 935.887 patients non vaccinés. Des consultations régulières ont eu lieu durant les 4 années de suivi :

 

  • 5,1 % des patients vaccinés contre la grippe ont développé la maladie d'Alzheimer ;
  • 8,5% des patients non vaccinés ont développé la maladie d'Alzheimer.

 

Ces résultats suggèrent la capacité de protection de la vaccination contre la grippe également contre l’Alzheimer, cependant, les mécanismes sous-jacents nécessitent des recherches plus approfondies. Les auteurs rappellent des études précédentes ayant déjà conclu à cet effet spécifique du vaccin contre la grippe et ajoutent : « le système immunitaire est complexe et certaines infections, comme la pneumonie, peuvent l'activer de manière à aggraver la maladie d'Alzheimer. Activer le système immunitaire peut en effet l’induire à protéger contre la maladie d'Alzheimer. De toute évidence, nous avons encore à apprendre sur la façon dont le système immunitaire aggrave ou améliore les résultats liés à l’Alzheimer ».

 

Existe-t-il une association similaire entre la vaccination COVID-19 et le risque de maladie d'Alzheimer ? La vaccination contre la grippe est-elle également associée à la sévérité des symptômes chez les patients atteints de démence ou d'Alzheimer ? Répondre à ces 2 questions est déjà  l’objectif de prochaines recherches.

Autres actualités sur le même thème