Vous recherchez une actualité
Actualités

TESTOSTÉRONE : Elle donne aux hommes le sentiment d'avoir toujours raison

Actualité publiée il y a 3 années 3 mois 2 semaines
Psychological Science

La testostérone "fait l'homme" mais 'hormone sexuelle le rend aussi moins susceptible de s’interroger sur ses impulsions : la testostérone pousse les hommes à s'appuyer sur leurs intuitions et à réduire leur réflexion cognitive, révèle cette étude de l’Institut de technologie de Californie Caltech, dans la revue Psychological Science. Une démonstration sur des hommes, qu’une seule dose de testostérone, vs placebo, va sur une tâche cognitive, pousser à donner des réponses fausses plus rapidement et réduire leur capacité à reconnaître leurs erreurs…

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Les chercheurs de Caltech ont voulu vérifier l'hypothèse selon laquelle des niveaux plus élevés de testostérone augmentent la tendance chez les hommes à préférer l'intuition à la réflexion cognitive. Bref, l'hypothèse serait que la testostérone contribue à inhiber le processus essentiel de réflexion avant la prise de décision. L'étude constate en effet que les hommes recevant des doses de testostérone, vs placebo, font beaucoup moins bien sur un test de réflexion cognitive et sont moins enclins à corriger leurs erreurs...


L'étude menée avec 243 hommes sélectionnés au hasard pour recevoir une dose de gel de testostérone ou de gel placebo les a invités à effectuer une tâche mathématique au début de l'étude afin d'évaluer leur niveau de motivation et leurs compétences cognitives de base puis à passer un test de réflexion cognitive :

voilà un exemple de question du test : Une batte et une balle de baseball coûtent 1,10 $ au total. La batte coûte 1 $ de plus que le ballon. Combien coûte la balle ? Pour la majorité d'entre nous, la première réponse qui vient à l'esprit est que la balle coûte 10 cents, mais c'est faux car dans ce cas, la batte ne coûterait que 90 cents de plus que la balle. La bonne réponse est donc que la balle coûte 5 cents et la batte coûte 1,05 $. L'intuition induit à répondre que la balle coûte 10 cents mais la réflexion doit pousser à reconnaître qu'elle ne coûte que 5 cents.

Dans l'étude, les participants avaient tout leur temps pour répondre et gagnaient 1 $ pour chaque réponse correcte et 2 $ supplémentaires s'ils répondaient à toutes les questions correctement. Les résultats montrent que le groupe ayant reçu de la testostérone fait un moins bon score, soit 20% en moins de réponses correctes, donne des réponses incorrectes plus rapidement, et a plus de mal à corriger ses erreurs que le groupe placebo. Le même effet n'est pas observé dans les résultats des tests mathématiques de base.

"Il existe un effet causal clair et robuste de la testostérone sur la cognition et la prise de décision", concluent les auteurs : le groupe de participants ayant reçu la testostérone est en effet plus enclin à répondre vite mais en faisant des erreurs et bien moins rapide à les reconnaître. La testostérone inhibe bien le processus de vérification mentale et augmente le sentiment intuitif « d'avoir toujours raison ». Les chercheurs expliquent ces résultats par la capacité de la testostérone à renforcer la confiance en soi. En étant trop confiant, on a toujours l'impression d'avoir raison et pas assez d'humilité pour corriger ses erreurs…Enfin, ces données posent la question des effets secondaires possibles des thérapies de substitution de la testostérone prescrites en traitement du déclin de la libido chez de nombreux hommes d'âge moyen. « Ces hommes pourraient devenir trop audacieux », écrivent les auteurs.

Autres actualités sur le même thème