Vous recherchez une actualité
Actualités

ANTIBIORÉSISTANCE : Le cannabis, un nouvel adjuvant choc ?

Actualité publiée il y a 6 mois 3 semaines 1 jour
Scientific Reports
Des composés auxiliaires, non antibiotiques, s'avèrent capables d'améliorer l'efficacité des antibiotiques actuels.

Alors que les antibiotiques sont de moins en moins efficaces face aux résistances bactériennes, que très peu d’antibactériens sont en cours de développement, il reste la solution de stratégies alternatives qui consistent à stimuler les médicaments existants. En bref, il s’agit de trouver des composés auxiliaires, non antibiotiques, capables d'améliorer l'efficacité des antibiotiques actuels. Parmi ces candidats, le cannabidiol (CBD), un des principaux cannabinoïde a retenu l’attention de cette équipe de recherche de l'Université du sud du Danemark qui confirme son intérêt dans les excellents Scientific Reports.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Le contexte est alarmant, les antibiorésistances se développent et la lutte contre ces super-bactéries est devenue l’une des priorités en Santé publique. Car si, depuis le début du 20è siècle, les antibiotiques ont sauvé des millions de vies menacées par des bactéries mortelles dans le monde, avec le temps, les bactéries ont développé leurs mécanismes de défense contre ces médicaments et sont devenues résistantes voire super-résistantes. Ainsi, de nombreux antibiotiques sont de moins en moins efficaces contre de plus en plus d’infections bactériennes, avec la menace d’un quasi-retour à l’ère pré-antibiotique.

Avec le CBD, une dose moins élevée d'antibiotique est nécessaire

 

L’auteur principal, Janne Kudsk Klitgaard, chercheur à l’University of Southern Denmark explique qu’en combinant le CBD et des antibiotiques existants, il est en effet possible d’obtenir un effet plus puissant qu’avec les antibiotiques seuls. En pratique, pour éliminer un certain nombre de bactéries, une dose moins élevée d'antibiotique est nécessaire, lorsque l’antibiotique est combiné au CBD.  Dans cette étude, le CBD est utilisé pour booster l'effet de l'antibiotique bacitracine contre les bactéries Staphylococcus aureus, un pathogène responsable d’un grand nombre d’infections communautaires et nosocomiales.

 

Une preuve d’efficacité de la combinaison antibiotique + CBD : lorsque les chercheurs traitent les bactéries Staphylococcus aureus avec la combinaison, ils observent que :

  • les bactéries ne parviennent plus à se diviser normalement ;
  • l’expression de certains gènes clés (gènes de division cellulaire et d'autolyse) est réduite ;
  • la membrane bactérienne devient instable.

 

 

Alors que la surutilisation (comme le mésusage) des antibiotiques est la principale cause d’antibiorésistance, ce principe de les combiner avec un composé auxiliaire, pourrait, en réduisant la dose thérapeutique nécessaire, contribuer naturellement et à grande échelle, à freiner l’émergence et la propagation des antibiorésistances.

Autres actualités sur le même thème