Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

ANTIBIOTIQUE : Chez le nouveau-né, la masse maigre devrait déterminer le dosage

Actualité publiée il y a 6 mois 3 semaines 5 jours
Pediatric Investigation
Chez les nouveau-nés, le dosage d’un antibiotique devrait être basé plutôt sur la masse maigre du bébé et non sur son poids corporel global (Visuel Adobe Stock 269254957)

Chez les nouveau-nés, le dosage d’un antibiotique devrait être basé plutôt sur la masse maigre du bébé et non sur son poids corporel global, précise cette recherche menée par une équipe de pédiatres de l’Arabian Gulf University (Manama, Bahrain). Le constat, présenté dans la revue Pediatric Investigation, est ici réalisé avec le dosage de la gentamicine, un antibiotique indiqué pour différentes infections bactériennes :  le dosage calculé sur la base de la masse sans graisse est plus efficace que le dosage basé sur le poids corporel total.

 

L’auteur principal, le Dr Kannan Sridharan de l'Université du Golfe Arabique rappelle qu’avec une même dose d’antibiotique, les bébés prématurés et les bébés de faible poids de naissance vont présenter une concentration maximum du principe actif (Cmax) significativement plus élevée que les bébés nés à terme et ayant un poids corporel moyen à la naissance.

L’étude est menée avec la gentamicine, un antibiotique couramment utilisé pour traiter les nouveau-nés gravement malades. L’antibiotique est soluble dans l'eau et est principalement éliminé de l'organisme par l'urine. Or, le poids corporel total, qui prend en compte le poids de la teneur en eau du corps, est utilisé pour déterminer le dosage de gentamicine. Cependant, la teneur totale en eau d'un nouveau-né en bonne santé diffère considérablement de celle d'un bébé prématuré. En tant que tel, l'utilisation du poids corporel total pour calculer la dose de gentamicine peut conduire à une prescription non optimale. Enfin, les bébés prématurés ont également des reins moins fonctionnels, ce qui signifie qu'un écart dans la posologie du médicament peut avoir un impact négatif sur leur fonction rénale.

Le calcul de la dose doit être ajusté pour le nouveau-né

La masse grasse et la masse maigre sont des métriques importantes qui peuvent être utilisées pour calculer toute une série de paramètres corporels. Cependant, par facilité, le poids corporel est plus fréquemment utilisé. La masse grasse est simplement la quantité totale de graisse corporelle tandis que la masse sans graisse est le poids du corps moins la masse grasse.

 

La masse maigre est une meilleure métrique que le poids corporel : l'équipe démontre que la masse maigre est une meilleure métrique que le poids corporel pour préciser le dosage de l’antibiotique, ici de la gentamicine pour le nouveau-né. L'équipe a mesuré les concentrations « maximales » ou maximales (Cmax) et « minimales » ou minimales (Cmin) de gentamicine dans le sang de nouveau-nés gravement malades, après l'administration de 2 doses de l'antibiotique. Les chercheurs ont déterminé la graisse corporelle et la masse sans graisse des nouveau-nés en mesurant l'épaisseur du pli cutané au niveau du triceps. A l’aide d’un test immunoturbidimétrique, les scientifiques ont ensuite mesuré les concentrations de gentamicine, sur la base de la masse sans graisse. L’expérience révèle que :

 

  • les bébés prématurés ont une concentration de gentamicine dans le sang beaucoup plus élevée que les bébés nés à terme ;

  • la relation est dose-dépendante : la concentration de gentamicine dans le sang augmente avec la prématurité ;
  • les bébés de faible poids de naissance présentent également des concentrations sanguines plus élevées de l'antibiotique ;
  • les bébés prématurés avaient plus de masse grasse (21 % de plus) que les nouveau-nés à terme ; sans doute en raison de l'administration d'une nutrition parentérale totale chez ces nouveau-nés ;
  • alors que le dosage de gentamicine est normalement d'environ 4 à 5 mg/kg toutes les 24, 36 ou 48 heures, ce schéma posologique s’avère insuffisant pour le traitement d'un tiers des nouveau-nés de l’étude : sur la base de la masse sans graisse, les doses de gentamicine recommandées pour les bébés extrêmement prématurés seraient de 7,95 mg/kg toutes les 48 heures et de 7,30 mg/kg toutes les 36 à 48 heures pour les bébés très prématurés ;
  • pour les bébés prématurés tardifs, la concentration optimale serait de 5,90 mg/kg toutes les 36 à 48 heures ;
  • pour les bébés nés à terme, 5,10 mg/kg toutes les 24 heures serait la posologie optimale.

 

Ainsi, la masse maigre semble un paramètre plus précis pour le calcul des doses de gentamicine pour le nouveau-né, notamment en cas de prématurité et pour « des effets thérapeutiques optimaux et des effets indésirables réduits », concluent les chercheurs.

 

L’étude propose ainsi une alternative prometteuse -à confirmer néanmoins par d’autres recherches- au dosage des antibiotiques basé sur le poids corporel total.

Plus sur le Blog Pédiatrie

Autres actualités sur le même thème