Vous recherchez une actualité
Actualités

ANXIÉTÉ CHRONIQUE: Un trouble plus typiquement féminin?

Actualité publiée il y a 3 années 2 mois 2 semaines
Brain and Behavior

Non, la prévalence des troubles anxieux n'a pas augmenté ces 10 dernières années. Oui, les femmes seraient près de 2 fois plus susceptibles d'éprouver de l'anxiété que les hommes, selon cette revue de la littérature scientifique menée par une équipe de 'Université de Cambridge. Et la grossesse apparait comme une période de forte vulnérabilité. Sont également plus susceptibles de troubles anxieux, les jeunes adultes, âgés de moins de 35 ans, et bien évidement certaines cultures, d'Europe occidentale, par exemple. Des données présentées dans la revue Brain and Behavior, qui soulignent aussi l’incidence élevée des troubles anxieux en association avec certains problèmes spécifiques de santé comme la maladie cardiaque, le cancer et la grossesse, ou au sein de groupes de population plus marginalisés.

Les troubles anxieux se manifeste comme une inquiétude excessive, une peur et un sentiment d'insécurité chroniques, l'évitement de toute situation stressante, et parfois jusqu'au retrait social. On estime en Europe, à plus de 60 millions, le nombre de personnes souffrant de troubles anxieux. De précédentes études ont regardé si ces troubles touchaient certains groupes de population en particulier, ici, les chercheurs de Cambridge ont mené un examen complet de la littérature, ont identifié plus de 1.200 articles sur le sujet et ont finalement sélectionné 48 études. Cette méta-analyse révèle que :


· entre 1990 et 2010, la prévalence des troubles anxieux en population générale reste stable,

· 4% de la population les éprouvent à un moment donné de l'année,

· la prévalence est la plus forte en Amérique du Nord : 8%,

· le taux le plus faible en Asie de l'Est : <3%

· les femmes sont presque 2 fois plus susceptibles d'être touchées par l'anxiété que les hommes et la grossesse est une période de grand vulnérabilité,

· les jeunes adultes de moins de 35 ans sont également plus fortement impactés,

· les troubles de l'anxiété sont une comorbidité fréquente de :

- maladie cardiovasculaire : 10,9% des patients atteints de maladie cardiovasculaire souffrent de trouble de l'anxiété généralisée

- sclérose en plaques : c'est le cas d'un patient sur trois (32%).

L'anxiété est donc un trouble extrêmement fréquent en population générale, cependant cette étude permet d'identifier des groupes ciblés touchés de manière disproportionnée. Ce sont souvent des groupes marginalisés, discriminés, en retrait de la société. Les chercheurs de Cambridge commentent ces résultats : « Les troubles anxieux affectent un grand nombre de personnes et peuvent conduire au handicap, à l'incapacité et au suicide. Les données sur les groupes marginalisés sont rares et difficiles à trouver, pourtant ce sont les groupes qui sont encore plus à risque élevé. Nous appelons à d'autres recherches, mais aussi à plus d'interventions de prévention, ciblées sur ces groupes ».

Autres actualités sur le même thème