Vous recherchez une actualité
Actualités

ARTHRITE: Un peu raide le matin? Votre corps supprime l'inflammation la nuit

Actualité publiée il y a 2 années 8 mois 2 semaines
The FASEB Journal

Oui, une protéine, nommée « Cryptochrome », créée par notre horloge biologique travaille à réprimer activement les voies inflammatoires au sein de nos membres atteints par l’arthrite, durant la nuit. C’est la découverte et la démonstration de cette équipe britannique sur des cellules en culture. Des travaux présentés dans le FASEB Journal qui, en décryptant ce mécanisme anti-inflammatoire ouvre de nouvelles opportunités de développement de médicaments pour traiter les maladies et états inflammatoires, dont l'arthrite.

Les chercheurs de l'Université de Manchester nous expliquent ainsi que l'action de la protéine pendant le sommeil et la nuit, rend les symptômes de l'inflammation, tels que la rigidité, pires lorsqu'ils se dissipent au réveil. Explications.


Les chercheurs ont travaillé sur des cellules extraites de tissu articulaire de souris et / ou humains en bonne santé. Ces cellules synoviocytes sont importantes dans l'arthrite inflammatoire. Chacune de ces cellules maintient un rythme de 24 heures. Les chercheurs montrent que lorsque ce rythme circadien est perturbé, ici en « assommant » le gène cryptochrome, ils obtiennent une réponse inflammatoire accrue. Ceci suggère que le produit du gène cryptochrome, la protéine Cryptochrome, a des effets anti-inflammatoires significatifs. Pour tester cette hypothèse, les chercheurs ont administré des médicaments conçus pour activer la protéine afin de déterminer si la protection contre l'inflammation était bien impactée par l'action de la protéine. L'étude confirme que c'est bien le cas : elle confirme l'influence de l'horloge, sous l'influence du noyau suprachiasmatique du cerveau- qui contrôle la physiologie circadienne du corps, expliquent les scientifiques. Cryptochrome travaille la nuit, mais nous laisse quelques séquelles au réveil !

En comprenant comment l'horloge biologique régule l'inflammation, ces chercheurs vont pouvoir développer de nouveaux traitements, ciblant cryptochrome et dont l'administration sera calée sur l'horloge biologique, afin d'optimiser leur efficacité.


Interstitiel mediset

Autres actualités sur le même thème

Pages