Vous recherchez une actualité
Actualités

ARTHROSE du GENOU : L'ostéotomie tibiale, alternative à l’arthroplastie totale

Actualité publiée il y a 3 mois 1 semaine 5 jours
CMAJ
De nouvelles données engagent à opter plus souvent pour l'ostéotomie tibiale haute, ce qui peut permettre de retarder ou d’éliminer la nécessité d'une arthroplastie totale du genou (Visuel NIH)

Cet autre type de chirurgie, l’ostéotomie tibiale, aujourd’hui sous-utilisée est démontrée ici par ces chercheurs canadiens comme une excellente alternative, moins invasive à l’arthroplastie totale du genou. Ces nouvelles données, présentées dans le Canadian Medical Association Journal,  engagent à opter plus souvent pour cette chirurgie, ce qui pourrait soit permettre de retarder ou soit éliminer la nécessité d'une arthroplastie totale du genou.

 

L’ostéotomie tibiale, une chirurgie du genou, adaptée mais sous-utilisée chez les patients plus jeunes, montre des taux de succès considérables et permet une réduction significative du besoin de remplacement total du genou. « L'ostéotomie tibiale haute est une chirurgie du genou destinée aux patients plus jeunes aux stades précoces de l'arthrose du genou. L'un de ses objectifs est de prévenir ou de retarder la nécessité d'une arthroplastie du genou », résume le Dr Trevor Birmingham, chercheur à l'Université Western (Ontario) et co-auteur de l’étude.

Un alignement des os pour arrêter le processus d’usure asymétrique

L'arthrose du genou est une cause fréquente de douleur et d'incapacité et fait peser un lourd fardeau sur les systèmes de santé. Une arthroplastie totale du genou est fréquemment pratiquée sur des patients plus âgés atteints de maladie en phase terminale et à mobilité réduite. Au Canada, lieu de l’étude, les taux d'arthroplastie totale du genou sont élevés et en augmentation, tandis que les taux d'ostéotomie tibiale élevée sont faibles et en baisse. Une des raisons à cette baisse est le préjugé selon lequel une ostéotomie tibiale n'est pas justifiée si l'articulation doit être remplacée peu de temps après. Cependant, les résultats de cette nouvelle étude contredisent cette hypothèse.

 

L’étude est menée auprès de 556 patients ayant subi une ostéotomie tibiale haute sur 643 genoux au total. L’analyse constate que :

  • 95% de ces patients n'ont pas eu besoin d'une arthroplastie totale du genou dans les 5 ans ;
  • 79% dans les 10 ans ;
  • chez les patients traditionnellement non considérés comme des candidats idéaux pour l’ostéotomie tibiale haute, environ 70% n'ont pas eu besoin de remplacement du genou dans les 10 ans.

 

Une procédure particulièrement adaptée aux personnes plus jeunes : l’ostéotomie tibiale haute est en effet plus adaptée aux patients qui ont des lésions articulaires moins graves et qui peuvent rester plus actifs physiquement : « Cependant ces patients contribuent aussi au fardeau de l'arthrose du genou », relève l’auteur principal, le Dr Codie Primeau : « Il existe un besoin de traitements intermédiaires entre les traitements « non opératoires » et le remplacement articulaire. Cette absence de traitement intermédiaires entraîne aujourd’hui pour les patients de nombreuses années de douleur et pour la société, des dépenses de santé considérables et une perte de productivité ».

 

En conclusion, l’ostéotomie tibiale haute reste une intervention sous-utilisée alors que cette procédure pourrait, dans de nombreux cas, prévenir la nécessité d'une arthroplastie totale du genou.

Autres actualités sur le même thème