Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

ASTHME : La combinaison exercice aérobie et yoga permet de réduire les crises

Actualité publiée il y a 10 mois 1 semaine 5 jours
Annals of Medicine
La combinaison exercice physique et yoga permet d'améliorer la fonction pulmonaire chez les adultes asthmatiques (Visuel Fotolia 180196851)

Cette méta-analyse des preuves disponibles, menée à l’University Henan (Chine) confirme l’efficacité de l’exercice physique et du yoga à améliorer la fonction pulmonaire et à réduire les crises chez les adultes asthmatiques. Les conclusions, publiées dans la revue Annals of Medicine soulignent l'importance d'intégrer un programme d’entraînement physique adapté, dans un protocole global et complet de prise en charge de l'asthme.

 

L'asthme est une maladie pulmonaire chronique qui touche environ 340 millions de personnes dans le monde et provoque des symptômes handicapants, tels que la toux, une respiration sifflante, un essoufflement et une oppression thoracique. Pendant longtemps, l'exercice a été considéré comme un facteur de risque pour les personnes asthmatiques, car on pensait que sa pratique pouvait déclencher ou aggraver les crises. Des études plus récentes ont conclu que l'entraînement physique pourrait en réalité améliorer la fonction respiratoire et accroître la capacité d'exercice chez ce groupe de patients. Cependant, toutes les interventions d'exercice ne se valent pas et les essais contrôlés randomisés n’ont pas permis de conclure sur l'efficacité des différents programmes de réadaptation.

 

La nouvelle méta-analyse, confirme que la pratique du yoga, du contrôle de la respiration, associés à l'entraînement aérobique, constituent une partie primordiale du traitement des patients asthmatiques. « Notre méta-analyse révèle en effet à quel point ces types spécifiques d'exercice physique peuvent permettre d’améliorer la fonction pulmonaire chez les adultes », explique l'auteur principal, Shuangtao Xing, professeur d'éducation physique de l'Université du Henan : « exercices respiratoires, aérobie et yoga constituent une combinaison particulièrement bénéfique ».

Exercices respiratoires, aérobie et yoga

L’étude actuelle mène une méta-analyse en réseau permettant la comparaison simultanée des résultats de plusieurs interventions, testées chez des adultes asthmatiques par ici 28 essais contrôlés randomisés portant sur un total de 2.155 participants asthmatiques. Ont été inclus dans l’analyse, l'entraînement respiratoire, l’exercice aérobie, la relaxation, le yoga et des exercices de respiration combinés à l'exercice aérobie. L’analyse conclut que :

 

  • ces 5 types d'interventions apportent une amélioration de la fonction pulmonaire vs réadaptation conventionnelle ;
  • l’exercice aérobie, la relaxation, le yoga et la respiration combinée à l'exercice aérobie permettent une amélioration du volume expiratoire dans la première seconde (FEV1) et du débit expiratoire maximal (PEF) ;
  • l’exercice aérobie, l'entraînement respiratoire, le yoga et la respiration combinés à l’exercice aérobie permettent d’améliorer la capacité vitale forcée (CVF ou quantité maximale d'air pouvant être expirée après avoir inspiré le plus profondément possible) ;
  • l’entraînement respiratoire, l'exercice aérobie et le yoga ont amélioré le rapport FEV1/FVC ;
  • la relaxation montre l'effet le plus significatif sur l'amélioration des niveaux de FEV1,
  • la respiration combinée à l'exercice aérobie, l'effet le plus significatif sur l'amélioration des niveaux de CVF ;
  • le yoga, sur l'amélioration des niveaux de PEF.

 

Cette analyse appelle ainsi les professionnels de santé à prescrire ces types d’entraînement physique à leurs patients asthmatiques, tout en adaptant ces interventions aux conditions de santé physique et mentale individuelles.

 

Dans cette analyse, la plupart des participants avaient moins de 60 ans, les interventions testées auraient pu induire des réponses différentes chez des personnes asthmatiques plus âgées.