Vous recherchez une actualité
Actualités

ATHÉROSCLÉROSE et maladie cardiaque: De l'ail contre la plaque

Actualité publiée il y a 4 années 2 mois 1 semaine
Journal of Nutrition

Un extrait d'ail vieilli peut réduire l’accumulation de plaque d’athérome dans les artères, révèle cette étude du LA BioMed, un institut de recherche rattaché à l’UCLA. Ce condiment, naturel, pourrait ainsi contribuer à ralentir la progression de la maladie cardiaque, selon ces conclusions, présentées dans le Journal of Nutrition.

L'étude a été menée auprès de 55 patients, âgés de 40 à 75 ans, diagnostiqués avec le syndrome métabolique. Le syndrome métabolique réunissant plusieurs facteurs de risque cardiaque dont l'obésité, l'hypertension, un tour de taille et des niveaux de cholestérol élevés. Au départ de l'étude, tous les participants ont subi un dépistage de mesure de la plaque coronaire totale et de la densité des dépôts de calcium dans les artères.Après évaluation, les participants ont reçu soit une dose de 2.400 mg d'extrait d'ail chaque jour, soit un placebo. Un an plus tard, un nouveau diagnostic de mesure de la plaque coronaire totale a été effectué. L'analyse constate que l'extrait d'ail vieilli entraîne :


· une réduction de 80% de la quantité de petites plaques molles, plus vulnérables, dans les artères de patients présentant un syndrome métabolique,

· et prévient la formation de nouvelle plaque dans les artères.

Le Dr Matthew J. Budoff, MD, chercheur au LA BioMed a mené ainsi 4 études randomisées et conclut que l'Extrait d'ail vieilli peut aider à ralentir significativement la progression de l'athérosclérose et ainsi, inverser, aux premiers stades, l'évolution de la maladie cardiaque.

Autres actualités sur le même thème