Vous recherchez une actualité
Actualités

CAFÉ : Trop et trop longtemps, c’est parfois trop pour le cœur

Actualité publiée il y a 5 mois 4 jours 15 heures
Clinical Nutrition
Une consommation trop élevée soit 6 tasses ou plus par jour, peut, à long terme augmenter le risque de maladie cardiovasculaire (Visuel Fotolia)

Globalement, les études sont favorables à une consommation raisonnable de café et font valoir ses bénéfices divers pour la santé. Cependant, trop c’est trop, écrivent ces chercheurs de l’University of South Australia qui alertent les inconditionnels du café : une consommation trop élevée soit 6 tasses ou plus par jour, peut, à long terme augmenter le risque de maladie cardiovasculaire. Ces résultats, oubliés dans la revue Clinical Nutrition mettent en lumière l’action spécifique du cafestol sur les niveaux de lipides sanguins.

 

Il s’agit d’une étude mondiale, de l’Australian Centre for Precision Health qui montre, à partir de l’analyse des données de 362.571 participants à la biobank britannique, âgés de 37 à 73 ans, qu’une forte consommation de café finit par augmenter la quantité de lipides (graisses) dans le sang, ce qui accroît considérablement le risque de maladie cardiovasculaire (MCV). Cette corrélation est à la fois positive et dépendante de la dose cumulée.

3 milliards de tasses de café sont consommées chaque jour dans le monde

L’auteur principal, le Pr Elina Hyppönen commente ces résultats : « Il y a de nombreux débats scientifiques sur les bénéfices et les risques du café, il est essentiel de bien comprendre comment l'une des boissons les plus consommées au monde peut avoir un impact sur notre santé ».

Ici, les chercheurs ont examiné les associations génétiques et phénotypiques entre la consommation de café et les profils lipidiques plasmatiques (cholestérol et graisses du sang) et identifié des liens de causalité entre la consommation régulière de grandes quantités de café et un profil lipidique indésirable -associé à un risque accru de maladie cardiaque.

 

Le cafestol en question : Cette corrélation n’est pas surprenante pour les chercheurs car les grains de café contiennent un composé très puissant qui élève le cholestérol, le cafestol. Ce composé est principalement présent dans les espressos, qui sont la base de la plupart des cafés servis dans à l’extérieur, mais aussi dans les lattés et les cappuccinos.

 

Alors en cas de taux de cholestérol élevé ? Les chercheurs recommandent aux personnes qui ont un taux de cholestérol élevé ou encore un risque accru de maladie cardiaque de choisir soigneusement leur type de café.

 

À noter : à l'échelle mondiale, environ 3 milliards de tasses de café sont consommées chaque jour. Les maladies cardiovasculaires sont la première cause de décès dans le monde, faisant environ 17,9 millions de morts chaque année.

Autres actualités sur le même thème