Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

BAISSE de FÉCONDITÉ : Un monde avec moins d’enfants ou "la crise du désespoir"

Actualité publiée il y a 4 semaines 16 heures 27 min
Nature Mental Health
Le déclin de la fertilité humaine n’est pas dû à une soudaine incapacité à se reproduire, mais plutôt à un déclin collectif et culturel du désir de mettre au monde (Visuel Adobe Stock 17000446)

Le déclin de la fertilité humaine n’est pas dû à une soudaine incapacité à se reproduire, mais plutôt à un déclin collectif et culturel du désir de mettre au monde. C’est du moins l’analyse de ces neuroscientifiques de l'Université de Pennsylvanie qui affirment que le moteur principal de cette chute des taux de fécondité pourrait bien être le désespoir, et en particulier celui qui découle des inégalités croissantes et de l'incertitude économique.

Cet article de perspective, publié dans la revue Nature Mental Health, qui analyse ce phénomène comme l'un des signes, parmi d’autres, d’une vaste déconnexion sociale, appelle à une restructuration socio-économique approfondie pour réduire les inégalités et restaurer tous les aspects vitaux de la vie sociale.

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner
39€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

Autres actualités sur le même thème

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités