Vous recherchez une actualité
Actualités

BOISSONS SUCRÉES et risque accru de décès cardiovasculaire et de cancer

Actualité publiée il y a 3 semaines 1 jour 4 heures
Circulation
Le risque de décès augmente avec la consommation de boissons sucrées, sodas ou jus de fruits

Les boissons sucrées sont associées à un risque accru de décès par maladie cardiovasculaire, rappelle cette étude de la Harvard T.H. Chan School of Public Health (Boston) et, mais dans une moindre mesure, à un risque accru de certains cancers. Des données présentées dans la revue Circulation de l’American Heart Association, qui engagent tout simplement à « boire de l'eau à la place des boissons sucrées » pour optimiser sa durée de vie en bonne santé.

 

Cette étude montre, en effet, que le risque de décès augmente avec la consommation de boissons sucrées, sodas ou jus de fruits. En outre, le fait de remplacer une boisson sucrée par jour par une boisson « light » avec édulcorant est certes associé à un risque de décès légèrement inférieur, mais la consommation de 4 boissons light ou plus par jour est associée à un risque de décès plus élevé chez les femmes. Une association boissons avec édulcorants / risque de décès chez les femmes, moins forte cependant que l’association dose-dépendante boissons sucrées / risque de décès.

 

L’équipe a analysé les données 37.716 hommes participant à la Health Professionals follow-up study et de 80.647 femmes, participant à la Nurses' Health Study. Les chercheurs ont pris en compte les facteurs de confusion possibles, dont les habitudes alimentaires, l'activité physique et l'indice de masse corporelle (IMC). L’analyse montre :

  • une augmentation du risque de décès toutes causes confondues de 21% chez les consommateurs de 2 boissons sucrées par jour ou plus ;
  • une augmentation du risque de décès cardiovasculaire de 21% chez les consommateurs de 2 boissons sucrées par jour ou plus ;
  • une augmentation du risque de décès par cancer de 16% chez ces mêmes consommateurs ;
  • le risque de décès est dose-dépendant de la consommation de boissons sucrées, après prise en compte des facteurs de confusion possible : en effet ce risque augmente de manière quasi-linéaire de 6% pour une consommation faible (4 boissons sucrées par mois) à une consommation de plus de 2 par jour (21%) ;
  • que cette augmentation du risque de décès commence avec une consommation extrêmement faible de boissons sucrées.

 

 

Le choix de ses boissons peut contribuer à la longévité : L'American Heart Association a publié un avis scientifique sur les boissons light avec édulcorants artificiels, concluant que, pour les adultes qui consomment habituellement beaucoup de boissons sucrées, les boissons light hypocaloriques peuvent constituer une stratégie de substitution utile pour réduire la consommation de boissons sucrées. Cette approche peut être particulièrement utile pour les personnes qui sont habituées à une boisson sucrée au moment de la transition vers l’eau. Cependant la recommandation des chercheurs est simple, boire de l’eau de préférence. L’auteur principal, Vasanti Malik, chercheur scientifique au département Nutrition d’Harvard T.H. École de santé publique Chan à Boston, Massachusetts :

« les boissons light peuvent aider les consommateurs friands de boissons sucrées à réduire leur consommation, mais l'eau est le meilleur choix et le plus sain ».


Interstitiel resposorb

Autres actualités sur le même thème

Pages