Vous recherchez une actualité
Actualités

BRÛLURES : Carence en vitamine D et supplémentation pour mieux cicatriser

Actualité publiée il y a 2 années 5 mois 2 jours
Society for Endocrinology Annual Conference
La vitamine D peut être un traitement simple pour améliorer la cicatrisation

La vitamine D peut être un traitement simple pour améliorer la cicatrisation, suggère cette étude présentée lors de la Conférence 2017 de la Society for Endocrinology (Harrogate, UK). Les chercheurs de Brimingham démontrent que les patients atteints de brûlures sévères et qui ont des taux plus élevés de vitamine D cicatrisent mieux. Si ces premières preuves du rôle de la vitamine D dans la cicatrisation des brûlures restent à confirmer, elles suggèrent la supplémentation en vitamine D comme un traitement simple et rentable pour accélérer la cicatrisation et éviter les complications.

 

Car si la prise en charge des brûlures a beaucoup progressé avec le développement d’« un arsenal » d’options et de dispositifs adaptés, ce type de plaie reste à risque de complications, du retard de cicatrisation à l’infection. Ce risque élevé d'infection pouvant entraîner une septicémie mortelle. Parmi les bénéfices de la vitamine D , sa capacité antibactérienne qui peut contribuer à combattre l'infection peut déjà contribuer à la cicatrisation des patients brûlés.

 

Brûlure, vitamine D et résultats de santé : l’équipe de l'Institute of Inflammation & Aging de Birmingham a suivi, durant 1 an, l’évolution du processus de cicatrisation et de récupération chez une cohorte de patients souffrant de brûlures sévères, en regard de leurs niveaux de vitamine D, évalués à 10 reprise durant la période de suivi. Cette analyse révèle que les patients présentant des niveaux plus élevés de vitamine D ont

  • un meilleur pronostic,
  • une meilleure cicatrisation des plaies,
  • moins de complications,
  • moins de cicatrices.

 

 

Brûlure = niveaux plus faibles de vitamine D : l’analyse montre aussi que les patients brûlés ont tendance à avoir des niveaux plus faibles de vitamine D : « Les brûlures graves réduisent considérablement les niveaux de vitamine D et l'ajout de cette vitamine peut être un moyen simple, sûr et rentable d'améliorer les résultats de santé des patients brûlés, pour un coût minimal ». Identifier pourquoi il y a perte rapide de vitamine D immédiatement après une brûlure est donc un axe de recherche important. Les chercheurs espèrent en effet pouvoir prévenir cette baisse à l'avenir. D’autant que l'ampleur de la réduction du taux de vitamine D chez les patients brûlés ne semble pas liée à la sévérité de la brûlure.

 

Les promesses d’une supplémentation : prises ensemble, ces données suggèrent qu'une supplémentation en vitamine D immédiatement après une brûlure peut avoir des effets bénéfiques sur la santé, notamment en raison de l’activité antimicrobienne accrue avec la vitamine D avec un effet prévention de l'infection et une meilleure cicatrisation.  Cependant, cette efficacité de la supplémentation en vitamine D pour améliorer les résultats chez les patients brûlés doit encore être vérifiée dans les essais cliniques.

 

Cependant les auteurs concluent : « Les faibles taux de vitamine D s’avèrent dans cette étude, associés à de plus mauvais résultats chez les patients brûlés, dont des infections mortelles, le risque de décès et la cicatrisation retardée des plaies ».

Autres actualités sur le même thème