Vous recherchez une actualité
Actualités

BURN OUT : Un capteur portable d'évaluation du stress pour les personnels de santé

Actualité publiée il y a 2 mois 6 jours 3 heures
Physiological Reports
La forte prévalence du stress et de l’épuisement professionnel est bien documentée chez les professionnels de santé (Visuel Fotolia_157083739_XS)

Ce capteur portable, nommé « VitalScout » et présenté par une équipe de bioingénieurs de l’Université de Galles du Sud permet d’évaluer les niveaux de stress. Documenté dans les Physiological Reports, ce dispositif pourrait contribuer à mieux contrôler et prévenir le burn out, en particulier chez les médecins, les infirmiers et autres personnels de santé.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

La forte prévalence du stress et de l’épuisement professionnel est bien documentée chez les professionnels de santé, rappelle l’auteur principal, le Dr Damian M. Bailey, de l'Université de Galles du Sud : « cependant, les méthodes ou dispositifs actuels utilisés pour quantifier les niveaux de stress, comme les différents modes d’évaluation, par questionnaires, ou les montres intelligentes, ne sont pas adaptés aux modes de vie et aux contraintes d’exercice des médecins et professionnels de santé ». Les études ont pourtant montré que l'augmentation du stress peut avoir un impact considérable sur la qualité et la continuité des soins.

Visuel 2 Emma Chapron, University of South Wales

Un biocapteur portable sous la blouse du médecin ou du soignant

Testé chez 12 participants volontaires en bonne santé, ce biocapteur portable, placé sur la poitrine -pour des raisons de prévention du risque d’infections-, VitalScout a fourni une évaluation précise des paramètres physiologiques : la fréquence cardiaque et la fréquence respiratoire, utilisés pour calculer le stress. Ses métriques sont apparues fortement corrélées à celles obtenues à l'aide d'analyses respiratoires (Visuel 2).

 

En synthèse, le capteur permet bien de distinguer les changements associés au stress des changements liés à l'augmentation de l'activité.

Autres actualités sur le même thème