Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER du PANCRÉAS : L’espoir du Metavert contre la tumeur

Actualité publiée il y a 6 mois 3 semaines 6 jours
Gastroenterology
Le cancer du pancréas est la troisième cause de décès par cancer et le taux de survie à 5 ans est estimé à 7%.

Le cancer du pancréas est la troisième cause de décès par cancer et le taux de survie à 5 ans est estimé à 7%. Selon cette étude menée au Centre médical Cedars-Sinai (Los Angeles), le Metavert, un candidat médicament récemment mis au point serait bien capable de bloquer le développement du type de cancer du pancréas le plus courant de se développer et de se propager. La démonstration apportée chez la souris, et dans la revue Gastroenterology, révèle également la capacité du candidat à prévenir le développement d’une résistance de la tumeur aux chimiothérapies actuellement utilisées dans le traitement de ce cancer.

 

Les auteurs, dont le Dr Mouad Edderkaoui, professeur de médecine et de sciences biomédicales à l'Institut du cancer Samuel Oschin parlent d’un « une étape passionnante vers l'amélioration des taux de survie chez les patients atteints d'un cancer du pancréas ». Car si ces résultats étaient confirmés chez l'homme, ce médicament pourrait permettre d’augmenter de manière significative la survie des patients atteints d'adénocarcinome canalaire pancréatique. Ce cancer peut être difficile à traiter car les cellules cancéreuses incitent les cellules normales qui résident dans le pancréas à produire du tissu cicatriciel qui rend difficile l’entrée des agents chimiothérapeutiques et du sang dans le pancréas. Cette interaction entre cellules cancéreuses et cellules étoilées crée un environnement qui stimule la croissance des tumeurs et la propagation du cancer à des sites distants du corps. Enfin, les niveaux d'activité de certaines enzymes augmentent, favorisant la résistance aux traitements contre le cancer.

 

Metavert bloque la résistance aux traitements : durant 4 ans, les chercheurs ont tenté de concevoir et de synthétiser de nouveaux composés chimiques capables d’inhiber l'activité des cellules cancéreuses. Ainsi, ils ont pu développer le Metavert qui bloque -à ce stade chez la souris modèle- la résistance aux médicaments et augmente de manière significative l’efficacité de la radiothérapie et de 2 médicaments de chimiothérapie, couramment utilisés chez l'homme. Dans l'une des études sur les souris, Metavert a permis d’augmenter ainsi de 50% le taux de survie.

 

La version du médicament à tester chez l'homme est en cours de développement.


Interstitiel resposorb

Autres actualités sur le même thème

Pages