Vous recherchez une actualité
Actualités

CANCER et FATIGUE : Rien ne vaut l'exercice et le soutien psychologique

Actualité publiée il y a 2 années 6 mois 2 semaines
JAMA Oncology

On parle trop peu de la fatigue associée au cancer et à ses traitements. On retiendra de cette large méta-analyse de l’Université de Rochester que c’est bien la pratique d’un exercice adapté, certaines interventions psychologiques, ainsi que la combinaison des deux, qui permettent le mieux de réduire la fatigue du cancer pendant et après le traitement, et, sur le plan thérapeutique, de préserver ainsi l’observance du patient en préservant au mieux sa qualité de vie. C’est une méta-analyse de 113 essais cliniques randomisés, portant au total sur 11.525 participants, dont 46,9% de femmes atteintes d’un cancer du sein. L’analyse des données montre que l’exercice, les interventions psychologique e la combinaison des deux, permet de réduire la fatigue physique pendant et après le traitement mais que des interventions pharmacologiques ne permettent pas d'obtenir des résultats comparables. Cette efficacité de l’exercice, les interventions psychologiques et la combinaison des deux, s’avère associée à plusieurs facteurs, le stade du cancer, le traitement de base, en cas de traitement expérimental, au mode de traitement expérimental, à la prise en charge psychologique, aux interventions de traitement et de mesures de la fatigue.

Les résultats suggèrent ainsi l'efficacité des interventions comportementales, en particulier l'exercice et les interventions psychologiques pour traiter la fatigue associée au cancer, aux différentes étapes du parcours de soin. On retiendra la moindre efficacité des médicaments.

Autres actualités sur le même thème