Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

CANCER et TABAGISME : Reprendre la cigarette c’est se faire des symptômes en plus

Actualité publiée il y a 10 mois 3 semaines 1 jour
Cancer
Quels sont les effets de la consommation de tabac ou de la reprise du tabagisme chez les survivants du cancer ? (Visuel Adobe Stock 155155330)

Quels sont les effets de la consommation de tabac ou de la reprise du tabagisme chez les survivants du cancer, c’est la question que s’est posée cette équipe de la Wake Forest University School of Medicine (Caroline du Nord). L'étude, publiée dans la revue Cancer apporte, sans aucun doute, de nouvelles motivations et de nouvelles pistes pour des interventions de soutien au sevrage tabagique.

 

Car, sans aucune surprise, le tabagisme et le vapotage actuels sont indiscutablement et fortement associés à un fardeau plus élevé de symptômes chez les participants, des survivants du cancer, et quels que soit leur souhait d'arrêter de fumer. En d’autres termes, les symptômes sont similaires chez les survivants fumeurs qu’ils cherchent à arrêter ou pas.

Continuer à fumer après un diagnostic de cancer réduit le taux de survie,

c'est la principale conclusion de cette étude mais avec d’autres encore.

 

L’étude a analysé les données de 1.409 survivants de cancer participant à la vague 5 de l'étude US FDA Population Assessment of Tobacco and Health (PATH), menée de décembre 2018 à novembre 2019. L’analyse révèle que :

 

  • 14% et 3% des participants survivants fumaient actuellement des cigarettes ou vapotaient, respectivement ;
  • le tabagisme actuel est associé à un ensemble de symptômes handicapant et réduisant fortement la qualité de vie, dont une plus grande fatigue, des douleurs, des troubles émotionnels vs les participants qui n'ont jamais fumé ou se sont arrêtés ;
  • le vapotage actuel est également associé à une plus grande fatigue, à des douleurs et à des troubles émotionnels, mais sans conséquence notable cependant sur la qualité de vie.

 

Ces résultats ajoutent à la preuve des effets déplorables du tabagisme sur la qualité de vie et les symptômes après un diagnostic de cancer.  

 

L’absence de relation entre le fardeau des symptômes des patients et leur envie, leur probabilité ou leurs tentatives d’arrêter de fumer, au cours de l'année précédente, confirme que ce fardeau est biologiquement lié au tabagisme actuel. Cependant les auteurs appellent à de futures recherches pour déterminer si une meilleure gestion des symptômes du cancer comme la douleur, la fatigue ou les problèmes émotionnels pourrait contribuer au sevrage tabagique.

 

Enfin, les auteurs rappellent qu’au-delà d’accroître les symptômes, après un diagnostic et une rémission du cancer, le tabagisme augmente le risque de cancers supplémentaires, de récurrence et diminue l'efficacité des traitements anticancéreux.

 

Comprendre la relation entre le tabagisme et les symptômes du cancer, et pas seulement les effets du tabac sur la cancérogenèse, devrait permettre le développement d’interventions de sevrage tabagique bénéficiant de plus de motivations et d’observance des patients.


Plus sur le Blog Addictions

Autres actualités sur le même thème