Vous recherchez une actualité
Actualités

CANNABIS: Ce sont maintenant 20 millions d'Américains qui en consomment régulièrement

Actualité publiée il y a 2 années 12 mois 22 heures
MMWR

De ces estimations nationales de la consommation de cannabis aux États-Unis, et de son évolution sur la période 2002-2014, on retiendra 2 chiffres :

· 20 millions de consommateurs (âgés de 12 ans et plus) au cours du mois précédent,


· 20% d'augmentation de la prévalence de son usage sur la même période d'étude.

Des données de Santé publique indispensables même si les effets sur la santé associés à la consommation de cannabis sont largement débattus. En effet son utilisation en excès, ou pendant l'adolescence pose la question du risque de troubles du développement neurologique, de la dépendance et de psychoses. Cette étude nous apporte ainsi photographie ou un « avant-goût » des risques et des interventions nécessaires, qui peut nous permettre de réfléchir, le cas échéant à nos propres stratégies sanitaires.

Cette nouvelle vague de l'enquête National Survey on Drug Use and Health (NSDUH) qui porte à la fois sur l'alcool, le cannabis et les autres substances illicites nous apprend qu'aux États-Unis, le cannabis est maintenant la substance la plus consommée.

- En 2013, 7,5% de la population américaine soit 19,8 millions d'américains (âgés de plus de 12 ans) ont déclaré en avoir consommé au cours du mois précédent.

- En 2014, 2,5 millions de personnes âgées de 12 ans et plus l'ont expérimenté ce qui représente environ 7.000 nouveaux utilisateurs chaque jour.

- Au cours de la période 2002-2014, la prévalence de l'usage du cannabis, au cours du mois passé, a augmenté chez les adultes de 18 ans et plus, mais pas chez les plus jeunes de la tranche d'âge 12-17 ans : ainsi, la prévalence de l'usage du cannabis- au cours de la dernière année-

· a diminué de 17,0% entre 2002 et 2014 chez les personnes âgées de 12-17 ans

· mais a augmenté de 7,0% chez les personnes âgées de 18-25 ans

· et de 44,0% chez les personnes âgées de ≥26 ans.

- D'ailleurs, l'âge moyen de la première consommation augmente pour tous les groupes d'âge au cours de la période d'étude, 2002 à 2014. En 2014, l'âge moyen de l'expérimentation en population générale est estimée <15 ans.

De nouvelles perceptions :

· La perception du risque a tendance à diminuer, comme l'a déjà documenté une récente étude.

· La perception d'un risque élevé associé à une consommation régulière ou fréquente diminue,

· La croyance de l'absence totale de risque augmente.

· La prévalence de la dépendance et de l'excès a diminué, sauf chez les personnes âgées de ≥26 ans : cependant, en 2014, environ 4,2 millions de personnes rentrent dans les critères de la dépendance et « de l'abus ».

· L'accès à la substance, ou la facilité à s'en procurer est évidemment en augmentation. On l'achète et on « la » cultive plus, on l'obtient gratuitement et on le partage moins fréquemment.

· Les sanctions juridiques sont dans l'ensemble considérées comme minimes et moins punitives.

La consommation de cannabis chez les groupes d'âge plus jeunes est le problème de santé publique prioritaire, avec une urgence, modifier la perception du risque (ou de l'absence de risque) de dommages causés, pendant la période de développement du cerveau, par la consommation de cannabis. Ainsi, l'enquête montre que si le taux de consommation du cannabis au cours du dernier mois a augmenté de 6,7% en 2006 à 7,1% en 2013, chez les personnes âgées de 12-17 ans, chez ceux du même âge qui associent le risque le plus élevé à la substance, le taux d'utilisation a fortement diminué de 34,6% en 2006 à 24,2% en 2013.

Une consommation quotidienne de plus en plus fréquente : le cannabis est de moins en moins un produit d'usage récréatif mais pénètre « le quotidien » :

Ø En 2014, la prévalence nationale de son usage quotidien dans la dernière année et dans le dernier mois, chez les 12 ans et plus, est estimée respectivement, à 2,5% et 3,5%.

Ø De 2002 à 2014, la prévalence de la consommation quotidienne ou quasi-quotidienne de cannabis a augmenté de 92,0% chez les personnes âgées de ≥12 ans.

On retiendra donc l'augmentation, depuis les années 2000 de la consommation de cannabis aux États-Unis, chez les personnes âgées de 18 ans et plus, mais pas chez les plus jeunes, âgés de 12 à 17 ans. On retiendra également la diminution de la perception des risques associés au cannabis, une diminution corrélée avec l'augmentation de la perception de sa disponibilité et d'un usage légalisé ou moins sanctionné selon les Etats.

Autres actualités sur le même thème