Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

CANNABIS : Consommation excessive et risque de troubles anxieux

Actualité publiée il y a 4 mois 4 jours 15 heures
eClinical Medicine
Une consommation excessive de cannabis augmente le risque de développer un trouble anxieux (Visuel Fotolia 76578537)

Une consommation excessive de cannabis augmente le risque de développer un trouble anxieux, suggère cette étude menée par des addictologues et psychologues de de l’Université d’Ottawa qui relève que 27 % des patients reçus aux Urgences de l’Hôpital d’Ottawa pour consommation de cannabis, ont développé un « nouveau » trouble anxieux dans les 3 ans. L’étude publiée dans la revue eClinical Medicine met donc en pratique en garde contre l’excès de cannabis et ses dangers, en as d'excès pour la santé mentale.

 

L’auteur principal, le Dr Daniel Myran, chercheur à l'Université d'Ottawa et à l'Institut de recherche Bruyère (IRB) commente l’étude : « ses résultats suggèrent que les patients nécessitant un traitement aux Urgences pour consommation de cannabis encourent à la fois un risque considérablement accru de trouble anxieux mais aussi des symptômes d’anxiété préexistants ».

 

L’étude est menée sur les données des dossiers de santé de plus de 12 millions de participants vivant en Ontario, au Canada, entre 2008 et 2019, qui n’avaient jamais reçu de diagnostic ou de traitement pour l’anxiété. Les chercheurs ont pu ainsi comparer le risque de développer un trouble anxieux chez les patients reçus aux urgences en fonction de leur consommation de cannabis et en comparaison du risque en population générale. Parmi les principales conclusions de l’étude :

 

  • sur le risque de nouveau trouble anxieux précisément : en 3 ans, 27,5 % des patients reçus aux Urgences pour consommation de cannabis ont reçu un diagnostic de nouveau trouble anxieux en ambulatoire, aux urgences ou à l'hôpital, vs 5,6 % de la population générale :
  • le risque est donc multiplié par près de 4,

  • après prise en compte des facteurs sociaux et d’autres diagnostics de santé mentale.
  • sur le risque d’aggravation de troubles anxieux préexistants : en 3 ans, 12,3 % des patients reçus aux Urgences pour consommation de cannabis ont vu leurs troubles anxieux s’aggraver, vs 1,2 % en population générale, soit un risque multiplié par 3,7.
  • lorsque le cannabis était la principale raison de la visite aux Urgences, le risque d'être hospitalisé ou d’avoir à effectuer une consultation avec un spécialiste pour trouble anxieux est multiplié par plus de 9 par rapport au taux en population générale ;
  • les jeunes adultes ( de moins de 24 ans) et les hommes semblent présenter un risque particulièrement élevé.

 

La relation entre la consommation de cannabis et le développement de troubles anxieux fait débat . Le cannabis peut-il apaiser l’anxiété ou, au contraire alimente-t-il des troubles anxieux préexistants, en particulier chez des personnes plus vulnérables sur le plan de la santé mentale ? Cette étude nous apprend que la consommation excessive de cannabis peut en effet aggraver l’anxiété.

 

En conclusion, ces chercheurs mettent en garde contre l’utilisation du cannabis pour traiter les symptômes d’anxiété étant donné le manque de preuves de son effet positif et ces premières données plutôt négatives, en cas d’excès.  

Plus sur le Blog Addictions

Autres actualités sur le même thème