Vous recherchez une actualité
Actualités

CANNABIS: Sa consommation favorise-t-elle l'excès d'alcool ?

Actualité publiée il y a 3 années 10 mois 1 semaine
Alcoholism: Clinical & Experimental Research

Les fumeurs de cannabis, de plus en plus nombreux avec la légalisation américaine remplacent-ils une cosommation excessive d’alcool par l’usage du cannabis ou, au contraire accompagnent-ils leur usage du cannabis par la consommation d’alcool ? Cette étude de l’University of Washington donc mené dans un contexte de légalisation du cannabis, nous apporte une nouvelle réponse sur les effets possibles de cette « ouverture ». Les conclusions, présentées dans la revue Alcoholism: Clinical & Experimental Research, soulignent toute la difficulté d’évaluer l'impact du passage d’une substance auparavant illicite à sa généralisation.

Avec la légalisation en marche du cannabis médical aux Etats-Unis, de nombreuses études américaines nous décrivent en « avant-première » les risques possibles ou les pistes de réflexion pour les contrer. Parmi les sujets défrichés par ces études américaines, - la prise de cannabis médical en présence des enfants, - la question de l'usage médical du cannabis chez l'enfant, - les risques liés à l'exposition des enfants, - les enseignements à tirer pour le cannabis, de la prévention contre le tabagisme, - la prévention en milieu scolaire. -l'effet incitation d'une exposition environnementale des jeunes au cannabis médical. -la question de l'usage croissant du cannabis durant la grossesse.


Le contexte américain est précisément la légalisation de la consommation récréative de cannabis dans 4 Etats et de l'usage médical dans 23 Etats. En parallèle, aux États-Unis, l'abus d'alcool reste la 3è cause de décès évitables : l'excès d'alcool représente près d'un tiers des décès liés à la conduite chaque année entraînant un coût global pour la société américaine chiffré à plus de 220 milliards $ par an. Ici, l'équipe de l'Université de Washington a donc choisi de mettre l'accent sur l'alcool parce que même de petites réductions dans sa consommation pourraient entraîner d'énormes implications en Santé Publique.

Cannabis et alcool, ou cannabis ou alcool ? Les chercheurs ont émis l'hypothèse que la légalisation du cannabis pourrait se traduire soit par une substitution soit par une pluri-consommation. Car cannabis + alcool peuvent apporter des effets complémentaires ou similaires, de récompense et de sédation, ce qui pourrait inciter les utilisateurs à substituer l'un à l'autre ou à combiner les deux. En particulier, comme les niveaux sanguins de THC, la substance responsable de la plupart des effets psychologiques agréables du cannabis, augmentent avec la consommation simultanée d'alcool, cela pourrait favoriser l'utilisation des deux substances.

Cette méta-analyse de 750 études sur le cannabis et l'alcool dont 15 études portant spécifiquement sur les liens entre les 2 substances, apporte en fait des résultats mitigés. En effet, les résultats fluctuent en fonction de la situation et du type et fréquence de la consommation d'alcool et de cannabis.

Ø Une étude menée dans les Etats où la consommation récréative de annabis est autorisée révèle plus de visites aux urgences liées au cannabis, et moins de visites liées à l'alcool.

Ø D'autres études, toujours dans les Etats où la consommation récréative de annabis est autorisée, constatent que les adultes d'âge mûr réduisent leur consommation d'alcool, mais que les plus jeunes augmentent leur consommation de cannabis.

Ø Dans les Etats où l'usage médical est autorisé, des taux plus élevés à la fois de consommation d'alcool et de cannabis sont relevés, ainsi qu'un plus grand nombre d'admissions dans les centres de prise en charge de l'alcoolisme.

Ø Une autre étude constate que si la légalisation du cannabis médical n'est pas associée à des augmentations de la consommation des mineurs, elle l'est néanmoins avec une pratique accrue du binge drinking et l'utilisation simultanée de cannabis et d'alcool chez les adultes.

Cannabis et alcool peuvent donc être à la fois substituts et compléments. Et d'autres études devront être menées pour évaluer l'impact de la légalisation du cannabis sur la consommation d'alcool. Il s'agira notamment de préciser les impacts spécifiques des politiques de prévention autant que de légalisation, concluent les auteurs et en fonction de l'âge et du profil sociodémographique. A suivre donc…

Autres actualités sur le même thème