Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

CHIRURGIE BARIATRIQUE : Elle réduit aussi de moitié le risque de cancer

Actualité publiée il y a 9 mois 2 semaines 14 heures
DDW
La chirurgie bariatrique ou chirurgie de l’obésité a déjà démontré ses bénéfices dans la prévention et la réduction de nombreuses comorbidités de l’obésité, dont le diabète de type 2 (Visuel Adobe Stock 276021384)

La chirurgie bariatrique ou chirurgie de l’obésité a déjà démontré ses bénéfices dans la prévention et la réduction de nombreuses comorbidités de l’obésité, dont le diabète de type 2. Cette nouvelle étude d’une équipe de la Case Western Reserve University (Ohio) confirme son avantage également dans la prévention des cancers liés à l’obésité. Ces données, qui viennent d’être présentées lors de la Digestive Disease Week® (DDW) précisent que cette chirurgie pourrait réduire de plus de moitié le risque de ces cancers.

 

La prévention du cancer peut donc être ajoutée à la liste des avantages de la chirurgie bariatrique, alors que seulement 4 % des patients obèses qui ont subi une chirurgie bariatrique développent un cancer associé à l'obésité au cours d'un suivi de 10 ans, vs 9 % chez ceux n’ayant pas subi de procédure de perte de poids.

 

L’auteur principal, le Dr Vibhu Chittajallu, chercheur en gastroentérologie à Case Western Reserve souligne que « le principal avantage ris en compte par le patient lorsqu’il envisage la chirurgie bariatrique est la perte de poids et les avantages physiques et psychologiques qui l'accompagnent, tels que l'amélioration de la pression artérielle et du diabète. Pourtant cette perte de poids significative peut également avoir un effet protecteur contre le développement de ces cancers ».

 

L'étude a analysé les dossiers de plus de 55.700 patients obèses ayant subi une chirurgie bariatrique, et comparé leurs données avec celles de patients similaires mais n’ayant pas subi de chirurgie. Les chercheurs ont inclus des patients ayant subi une sleeve gastrectomie, un pontage gastrique ou un anneau gastrique, contrôlé les facteurs de confusion possibles (pouvant jouer un rôle dans la formation du cancer), tels que les antécédents de tabagisme, la consommation d'alcool, les maladies cardiaques, les thérapies hormonales et d'autres comorbidités. Sur une durée de suivi de 10 ans :

 

  • le nombre de participants ayant développé des cancers associés à l'obésité s’élève à 2.206 chez ceux ayant subi une chirurgie bariatrique vs 4.960 chez ceux n’ayant pas subi de chirurgie ;
  • Le groupe d’intervention présente un nombre inférieur de nouveaux cas (incidence) pour tous les cancers liés à l'obésité,

soit :

  • pour le cancer du sein : 501 vs 751
  • pour le cancer du côlon : 201 vs 360
  • pour le cancer du foie : 969 vs 2.198
  • pour le cancer du pancréas : 54 vs 751
  • pour le cancer de l’ovaire : 130 vs 214
  • pour le cancer de la thyroïde : 154 vs 175

 

D’autres recherches restent nécessaires pour mieux comprendre comment la chirurgie bariatrique affecte le risque de cancer, mais ces résultats significatifs suggèrent déjà ses avantages significatifs.

Plus sur le Blog Cancer
Plus sur le Blog Obésité

Autres actualités sur le même thème