Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

Comment identifier les différents types de peaux et quels enseignements en tirer ?

Actualité publiée il y a 2 mois 6 jours 3 heures
Conseil Dermato
Établir à quelle catégorie appartient la nature de la peau s'avère essentiel pour faire le bon choix en matière de soins corporels.(Visuel Yakobchuk Olena©/AdobeStock- Rocketlinks 281061)

Les termes de normale, sèche, grasse et mixte constituent les quatre épithètes traditionnellement employés pour qualifier la nature d'une peau. Établir à quelle catégorie appartient cette dernière s'avère essentiel pour faire le bon choix en matière de soins corporels.

Combien existe-t-il de types de peaux différents ?

Tant pour des raisons relevant de la santé que pour des considérations esthétiques, déterminer son type de peau s'avère une démarche essentielle. On distingue quatre catégories avec chacune ses signes révélateurs.

La peau normale

Un équilibre optimal en eau et en sébum constitue sa caractéristique principale. Le parfait fonctionnement de son film hydrolipidique lui permet de n'être ni trop asséchée ni trop grasse. Douce et confortable, elle présente également un bel éclat.

La peau grasse

Une production excessive de sébum, souvent due à des facteurs hormonaux, en est à l'origine. Les peaux grasses se reconnaissent à leur aspect brillant. Elles sont aussi sujettes à diverses imperfections, dont les comédons.

La peau sèche

On dénote ici une carence en sébum. Les principaux symptômes d'une sécheresse cutanée sont des tiraillements, un teint terne, des gerçures, une texture rêche, etc. Diverses causes peuvent expliquer le phénomène, dont un dysfonctionnement des glandes sébacées.

La peau mixte

Elle a pour particularité de marier les caractéristiques des peaux grasses et sèches. Par exemple, la zone du visage dite "T" (correspondant au front, au nez et au menton) peut être riche en sébum, alors que l'épiderme au niveau des joues sera plutôt sec.

Comment procéder à l'identification de son type de peau ?

Notez que le type ne doit pas être confondu avec l'état de la peau. Si le premier relève du patrimoine génétique et est permanent, le second varie selon les saisons ou l'âge (une peau mature, par exemple). Pour déterminer simplement sa nature cutanée, plusieurs méthodes peuvent être sollicitées.

Observer sa peau et être à l'écoute de ses sensations

Se regarder dans un miroir permet de tirer de précieux enseignements quant à la nature de sa peau. Soyez attentif à divers signes. Ainsi, la présence de zones luisantes est synonyme d'excès de sébum. Les impressions ressenties constituent aussi des indices intéressants. Si vous éprouvez des tiraillements, notamment après vous être lavé, votre peau est probablement sèche.

Le test dit "du buvard"

Appliquez une feuille de buvard (ou un mouchoir) propre à plusieurs endroits du visage. Observez-la ensuite à la lumière. La quantité de sébum qui a été absorbée est révélatrice du type de peau. Par exemple, il est mixte si seule la zone frontale et nasale est marquée.

Comment entretenir sa peau en fonction de sa nature ?

Afin de préserver et embellir votre peau, optez pour des soins qui respectent son équilibre. Soyez attentif à leur formulation et leurs indications. Ainsi, pour une peau grasse, privilégiez des produits cosmétiques doux qui régulent la production de sébum et ont une action purificatrice. Une formule enrichie en ingrédients actifs hydratants et nourrissants est préconisée en cas de sécheresse cutanée. Les huiles végétales sont particulièrement conseillées. Pour un type mixte, il est recommandé d'utiliser un soin différent en fonction des zones du visage. Si votre peau est normale, vous avez davantage de latitude. Dans tous les cas, veillez à préserver sa santé et son état naturel.

 

Déterminer son type de peau permet d'en connaître les particularités ainsi que les besoins spécifiques en termes de soins et d'hygiène.

Plus sur le Blog Dermato

Autres actualités sur le même thème