Vous recherchez une actualité
Actualités

Contre la DÉPRESSION, le yoga lyengar, 2 fois par semaine

Actualité publiée il y a 3 années 6 mois 2 semaines
Journal of Alternative and Complementary Medicine

Un bilan de l'OMS, a révélé que plus d'un patient dépressif sur 2, l'est toujours après un an de traitement par antidépresseur et que 80% des personnes dépressives dans le monde n’ont pas accès aux soins. La rémission n’intervient que chez un tiers des patients et il reste les obstacles d’une mauvaise observance, de la rechute, de la résistance au traitement et des effets secondaires. L’ouverture des options thérapeutiques pour la dépression aux traitements non-médicamenteux est donc une priorité mondiale. Cette étude montre à nouveau que le yoga pourrait être cette thérapie de choix, avec peu d'effets secondaires, à un coût relativement faible et avec un accès facile, en particulier via la pratique, après formation, à domicile. La prescription est simple, selon cette équipe de l'Université de Boston, pratiquer le yoga 2 fois par semaine, en cours ou à son domicile. Ces conclusions viennent d’être publiées dans le Journal of Alternative and Complementary Medicine.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

Les personnes qui souffrent de dépression devraient donc participer à des cours de yoga et de respiration profonde au moins 2 fois par semaine, en particulier les 40% (à 60% selon les études) de patients traités avec par antidépresseurs et qui ne parviennent pas à la rémission complète. Cette étude a regardé précisément les bénéfices du yoga lyengar qui met l'accent sur le détail, la précision et l'alignement de la posture et sur la maîtrise de la respiration.


Les participants ont été répartis en 3 groupes :

-groupe à pratique élevée, soit 3 cours de 90 minutes par semaine + pratique à domicile,

-groupe à pratique modérée, soit 2 cours de 90 minutes par semaine + pratique à domicile,

-groupe avec pratique de la marche.

L'expérience montre que les 19 participants des 2 groupes pratiquant le yoga présentent des réductions significatives de leurs symptômes de dépression par rapport aux 15 marcheurs, et aucune différence significative n'est constatée dans l'observance des programmes,

-un plus grand nombre de participants du groupe yoga intensif, présentent une réduction élevée de leurs symptômes, cependant les auteurs jugent déjà satisfaisants les résultats obtenus avec le groupe de pratique modérée, qui, avec la pratique éventuelle à domicile, peut constituer un moyen moins onéreux mais suffisamment efficace de bénéficier de l'intervention.

Ces données soutiennent ainsi la pratique du yoga et des techniques de respiration dans la prise en charge du trouble dépressif majeur chez les patients non traités par antidépresseurs ou à dose stable d'antidépresseurs et qui ne parviennent pas à l'apaisement de leurs symptômes. De plus rappellent les auteurs, l'intervention yoga, outre son efficacité, est dénuée de risque d'effets indésirables.

March, 2017 Effects of Yoga Versus Walking on Mood, Anxiety, and Brain GABA Levels: A Randomized Controlled MRS Study et Communiqué Yoga's Ability to Improve Mood and Lessen Anxiety Is Linked to Increased Levels of a Critical Brain Chemical

Plus d'études sur les bénéfices du Yoga

Lire aussi : Le YOGA, reconnu efficace contre les troubles psychiatriques -

Autres actualités sur le même thème