Actualités

COVID-19 : Anosmie, hyposmie, parosmie ou fantosmie ?

Actualité publiée il y a 6 mois 1 semaine 1 jour
Chemical Senses
Des différences distinctes entre les distorsions olfactives associées aux infections respiratoires, dont la maladie COVID-19 peuvent être prédictrices de pronostic (Visuel Adobe Stock 406170105)

Des différences distinctes entre les distorsions olfactives associées aux infections respiratoires, dont la maladie COVID-19, sont révélées par cette équipe du Monell Chemical Senses Center (Philadelphie). A travers l’étude des facteurs démographiques, des antécédents médicaux et des facteurs de mode de vie d’un large échantillon de patients atteints d’anosmie, d’hyposmie, de parosmie ou de fantosmie, cette équipe de neuroscientifiques révèle comment les symptômes olfactifs peuvent être aussi des révélateurs de pronostic.

Pour continuer à lire cette actualité, vous devez être membre Premium.

Je souhaite devenir membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site et recevez gratuitement chaque semaine, la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner 29€ TTC/an

Devenez membre PREMIUM

Accèdez sans limite aux 15 000 actualités du site
et recevez gratuitement chaque semaine,
la Newsletter Santé log avec les actus Santé à ne pas manquer !

S'abonner
29€ TTC/an

Je suis déjà membre PREMIUM

Autres actualités sur le même thème

ABONNEMENT PREMIUM

Accédez sans limite à plus de 15 000 actualités