Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19 : Autorisé dès août dernier, le vaccin russe Spoutnik V confirme son efficacité

Actualité publiée il y a 6 mois 3 jours 17 heures
The Lancet
Sa forme lyophilisée permet sa conservation à une température comprise entre 2 et 8°C ce qui pourra faciliter sa distribution dans le monde entier (Visel Sputnik V)

Le président russe avait communiqué dès août 2020 sur le développement et la production de ce « tout premier » vaccin mondial anti-SARS-COV-2, et avait apporté une première « preuve » d’efficacité en faisant vacciner alors l’une de ces filles. Et bien, le vaccin Spoutnik V apparaît bien efficace, à 91,6% contre COVID-19, confirme aujourd’hui cette analyse préliminaire publiée dans le Lancet, de données d’essai clinique de phase III.

 

Spoutnik (Gam-COVID-Vac ), un vaccin à base d'adénovirus recombinant hétérologue, tout comme le vaccin d’Astra Zeneca. L’adénovirus vecteur contient le gène codant pour la protéine S du virus, ce qui permet d’induire des réponses immunitaires humorales et cellulaires fortes chez les participants, en cas d’exposition au virus, selon cette analyse intermédiaire des résultats d’essai de phase III, toujours en cours. Il est à noter que le prix d’une dose de Spoutnik V sur le marché international sera inférieur à 10 dollars et que sa forme lyophilisée (sèche) permet sa conservation à une température comprise entre 2 et 8°C ce qui pourra faciliter sa distribution dans le monde entier.

Une première confirmation scientifique d'innocuité et d'efficacité

L’essai de phase 3 randomisé, en double aveugle, contrôlé par placebo, débuté entre le 7 septembre et le 24 novembre 2020, est mené actuellement dans 25 hôpitaux et polycliniques de Moscou auprès de près de 22.000 participants âgés d'au moins 18 ans, exempts d’anticorps IgG et IgM anti-SARS-CoV-2 et n’ayant eu aucune infection dans les 30 jours précédant l’inclusion. Ces participants ont été répartis au hasard en 3 groupes, pour recevoir le vaccin (n = 16.501) ou un placebo (n = 5.476), avec une stratification par groupe d'âge. Le vaccin a été administré (0,5 mL / dose) par voie intramusculaire selon un schéma à 2 doses, avec un intervalle de 21 jours entre les 2 doses.   Le critère principal était la proportion de participants atteints de COVID-19 confirmé par au 21è jour suivant la première dose. Un autre objectif de l’essai était l’évaluation de l’innocuité du vaccin.

  • 21 jours après la première dose de vaccin (soit le jour de la dose 2), 16 (0,1%) des 14.964 participants du groupe vacciné et 62 (1,3%) des 4.902 du groupe placebo ont été confirmés COVID-19 ;
  • l'efficacité du vaccin est ainsi estimée à 91,6%.
  • La plupart des événements indésirables rapportés ont été évalués « de grade 1 » et aucun n'a été considéré comme associé à la vaccination. 4 décès sont également intervenus durant l’essai, dont 3 dans le groupe d’intervention, mais aucun n’a été considéré comme associé à la vaccination. ont été signalés au cours de l'étude (trois [<0 · 1%] des 16 427 participants dans le groupe vaccin et un

 

Cette analyse intermédiaire confirme ainsi l’efficacité du candidat russe Gam-COVID-Vac, qui semble également très bien toléré. Spoutnik V est déjà enregistré dans 16 pays du monde.