Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19 : Le Remdesivir en usage compassionnel confirme ses promesses

Actualité publiée il y a 2 mois 3 semaines 12 heures
NEJM
Le remdesivir a une activité à large spectre contre les membres de plusieurs familles de virus dont certains filovirus (comme Ebola) et des coronavirus (comme SRAS-CoV et MERS-CoV).

Ce nouveau test sur un médicament candidat, le remdesivir, développé au départ contre le virus Ebola, et utilisé ici en usage compassionnel chez des patients atteints de formes sévères de COVID-19, aboutit à des résultats plutôt positifs : une amélioration clinique est observée chez 36 soit 68% des 53 patients. Cependant, cette analyse préliminaire présentée dans le New England Journal of Medicine (NEJM) devra encore être complétée puis validée par des essais cliniques plus larges et contre placebo.

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Le remdesivir a une activité à large spectre contre les membres de plusieurs familles de virus dont certains filovirus (comme Ebola) et des coronavirus (comme SRAS-CoV et MERS-CoV). De précédentes études ont testé l’efficacité du médicament : une étude récente in vitro de virologues de Wuhan a déjà documenté ses promesses, une recherche de scientifiques du National Institute of Allergy and Infectious Diseases (NIAID/NIH), publiée dans les Actes de l’Académie des Sciences américaine (PNAS) menée chez l’animal, des macaques rhésus infectés par le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV), a conclu dans le même sens.

Une amélioration clinique est observée chez 36 des 53 patients

C’est le premier essai clinique multisite (États-Unis, Europe, Canada et Japon) mené sur le remdesivir chez l’Homme, en usage compassionnel, précisément chez des patients hospitalisés avec une forme sévère de COVID-19.

Ces patients avec infection confirmée par le SRAS-CoV-2 ont reçu un traitement durant 10 jours de remdesivir (200 mg par voie intraveineuse le jour 1, suivis de 100 mg par jour pendant les 9 jours de traitement suivants). Les chercheurs rapportent une analyse préliminaire des premières données de l’essai, de patients traités sur la période du 25 janvier au 7 mars 2020 et pour lesquels les données cliniques étaient disponibles au moins 1 jour suivant le traitement.

Sur les 53 patients dont les données ont été analysées,

  • au départ, 30 patients (57%) recevaient une ventilation mécanique et 4 (8%) une oxygénation par membrane extracorporelle (ECMO).

Au cours du suivi médian de 18 jours,

  • chez 36 patients (68%) le soutien respiratoire mécanique ou en oxygène a pu être allégé ;
  • 17 des 30 patients (57%) bénéficiant d'une ventilation mécanique ont été extubés ;
  • 25 patients (47%) ont pu sortir de l’hôpital ;
  • 7 patients (13%) sont décédés : la mortalité est de 18% chez les patients bénéficiant d'une ventilation invasive.

Sur cette petite cohorte de patients hospitalisés pour une forme sévère de COVID-19, traités avec du remdesivir en usage compassionnel, une amélioration clinique est observée chez 36 soit 68% des 53 patients.

 

Ce petit essai devra encore être confirmé par des essais cliniques randomisés et contrôlés par placebo plus larges. Cependant, cette petite étude renforce les promesses du médicament, en particulier pour les cas sévères de la maladie.