Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19 : Les chats l’attrapent aussi et se transmettent la maladie

Actualité publiée il y a 4 mois 1 semaine 6 jours
NEJM
Si vous êtes COVID-19 positif, vous devez limiter les interactions avec vos animaux de compagnie pour les protéger de l'exposition au virus (Visuel AdobeStock_336196621)

Le 27 mars, un premier chat était diagnostiqué positif avec COVID-19 en Belgique, l’animal développait des symptômes respiratoires et entériques et mettait 9 jours à se rétablir. Si des études récentes ont apporté quelques preuves d’infection chez ces animaux domestiques, il n’a pas été démontré qu’ils puissent nous transmettre le SRAS-CoV-2. Cette étude de l'Université de Wisconsin-Madison présentée dans le New England Journal of Medicine (NEJM) nous en apprend un peu plus : ces chercheurs confirment que les chats peuvent être infectés et transmettre le COVID-19 à d'autres chats. Mais "quid" de la transmission du chat à l'Homme ?

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

Ainsi, ces scientifiques américains et japonais en rapportent la preuve en laboratoire. L’auteur principal, Yoshihiro Kawaoka, professeur de sciences pathobiologiques à l'École de médecine vétérinaire de l'Université du Wisconsin a mené cette expérience avec son équipe sur 3 chats. Ces 3 chats ont reçu une injection de SARS-CoV-2, isolé d'un patient humain.

Ces différentes données sont prises au sérieux par les CDC et l'American Veterinary Medical Association

Tous les chats sont infectés : le lendemain, les chercheurs ont prélevé des écouvillons nasaux et ont détecté le virus chez 2 des animaux. 2 jours plus tard, le coronavirus était détectable chez les 3 animaux.

 

Tous les chats en contact avec les chats infectés sont infectés : le lendemain du jour où les chercheurs ont administré le virus aux 3 premiers chats, ils ont placé un autre chat dans chacune des cages. Les chercheurs n'ont pas administré le virus du SRAS-CoV-2 à ces chats, cependant, en l'espace de 2 jours, l'un des chats non infectés excrétait le virus, détecté dans l'écouvillon nasal, et en 6 jours, tous les chats étaient infectés. En revanche, aucun des prélèvements rectaux ne contenait de virus.

 

Les chats restent porteurs environ 6 jours : chaque chat a éliminé le SRAS-CoV-2 de ses voies nasales en 6 jours au maximum. Aucun cas ne s’est avéré ni symptomatique, ni mortel. Tous les chats ont spontanément éliminé le virus.

 

Quelles implications pour l’Homme ? Les résultats suggèrent que les chats peuvent être infectés par le virus lorsqu'ils sont exposés à des humains ou à d'autres chats positifs à SRAS-CoV-2. « Les personnes qui ont des chats doivent garder ces données à l'esprit », explique Peter Halfmann, professeur de recherche à UW-Madison et co-auteur de l'étude. « Si ces personnes sont placées en quatorzaine à domicile et s'inquiètent de transmettre le COVID-19 aux enfants et aux conjoints, ils devraient également s'inquiéter de le transmettre à leurs animaux ». En pratique,

les chercheurs conseillent aux personnes présentant des symptômes de COVID-19 d'éviter tout contact avec les chats.

 

Mettre nos chats en confinement ?! Les chercheurs conseillent en effet aux propriétaires de chats de garder leurs animaux de compagnie à l'intérieur, afin de limiter le contact avec d'autres personnes et d’autres chats.

Si ces nouvelles données permettent d’en savoir un peu plus, on ignore encore si le chat peut, dans certains rares cas, transmettre le virus aux humains (?) : il n’existe à ce jour aucune preuve que les chats puissent transmettre le virus aux humains ni aucun cas documenté de COVID-19 humain lié à un contact avec des chats. Eradiquer la transmission interhumaine du virus reste la priorité.

Cependant ces différentes données sont prises au sérieux. Les CDC et l'American Veterinary Medical Association sont en train d’élaborer des recommandations pour les refuges ou lieux de garde abritant des animaux qui ont pu être exposés, alors que leurs propriétaires sont hospitalisés. En conclusion, les chats semblent beaucoup plus susceptibles d’être infectés par le coronavirus par l’Homme, que l’Homme par le chat. Les chercheurs concluent,

 

« si vous êtes COVID-19 positif, vous devez limiter les interactions avec vos animaux de compagnie pour les protéger de l'exposition au virus ».