Vous recherchez une actualité
Actualités

COVID-19 : Plus d’enfants touchés que prévu ?

Actualité publiée il y a 2 mois 3 semaines 3 jours
Journal of Public Health Management and Practice
Des données qui alertent sur les besoins associés en termes de soins de santé et d’unités de soins intensifs pédiatriques (USIP).

On pensait jusque-là que l’épidémie COVID-19 épargnait plutôt les enfants et les plus jeunes, en particulier dans ses formes sévères et pour le risque de décès associé. Mais la maladie pourrait toucher plus d'enfants que prévu, suggère cette modélisation d’une équipe de l’Université de Floride du Sud réalisée à partir des cas pédiatriques recensés aux Etats-Unis. Des données présentées dans le Journal of Public Health Management and Practice qui suggèrent une sous-estimation importante du nombre de cas pédiatriques actuellement rapportés -aux Etats-Unis- et qui alertent sur les besoins associés en termes de soins de santé et d’unités de soins intensifs pédiatriques (USIP).

CORONAVIRUS

TENA soutient les aidants
familiaux et leurs proches

Nous soutenons les aidants familiaux et leurs proches pendant cette période difficile. Cliquez ici pour retrouver nos conseils et astuces simples sur l'hygiène.

 

L’étude estime en effet que pour chaque enfant nécessitant des soins intensifs pour COVID-19, 2.381 enfants sont infectés par le virus. Cette estimation étant basée sur les données d’une étude clinique du Centre chinois de contrôle et de prévention des maladies (CDC) menée sur plus de 2.100 enfants avec COVID-19.

Les enfants âgés de moins de 2 ans représentent 30% des cas hospitalisés en soins intensifs

Plus de 175.000 enfants et adolescents auraient été infectés ces 3 dernières semaines aux Etats-Unis

 

  • Selon le registre américain, 74 enfants ont été admis aux Etats-Unis en USIP entre le 18 mars et le 6 avril, ce qui suggère que plus de 175.000 ont été infectés pendant la période.
    • Les enfants âgés de moins de 2 ans représentent 30% des cas hospitalisés en soins intensifs,
    • de 2 à 11 ans, 24% des cas.
    • de 12 à 17 ans, 46%.
  • Si 25% de la population américaine était infectée par le coronavirus avant la fin de 2020, ce qui est décrit comme une hypothèse raisonnable,
    • 50.000 enfants pourraient être atteints d’une forme sévère de la maladie et nécessiter une
    • 5.400 pourraient avoir besoin d’une ventilation mécanique.
  • La durée moyenne d’hospitalisation des enfants atteints du COVID-19 aux Etats-Unis est estimée à 14 jours. Et la capacité en lits en soins intensifs pédiatriques serait d’environ 5.100 lits en USIP, toujours aux États-Unis.

 

 

« Si le risque de forme sévère semble plus faible chez les enfants que chez les adultes, les hôpitaux doivent également se préparer et disposer du matériel et des personnels appropriés pour faire face à un afflux possible de patients plus jeunes », explique l'auteur principal, le Dr Jason Salemi, professeur agrégé d'épidémiologie à l’USF : « Les autorités doivent anticiper les problèmes de capacité », ajoute le chercheur.

 

Le taux d'infection sera beaucoup plus élevé pour les enfants de familles à faible revenu dont les parents occupent des emplois qui excluent le télétravail et qui vivent dans une plus grande promiscuité...

Des facteurs dont il faut tenir compte dans les zones urbaines notamment, concluent les chercheurs.