Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

CYCLE MENSTRUEL : Il annonce la migraine chez 1 femme sur 3

Actualité publiée il y a 1 semaine 6 jours 2 heures
AAN
Un tiers des femmes souffrent de migraines associées aux règles, en particulier avant la ménopause (Visuel Adobe Stock 101040315)

Un tiers des femmes souffrent de migraines associées aux règles, en particulier avant la ménopause, révèle cette étude épidémiologique, menée par une équipe de la Georgetown University et présentée lors de la Réunion 2024 de l’American Academy of Neurology (AAN, Denver).

 

Une migraine peut provoquer une douleur lancinante intense ou une pulsation, généralement d’un côté de la tête. La migraine s'accompagne souvent de nausées, de vomissements et d'une extrême sensibilité à la lumière et au son et peut réduire non seulement la qualité de vie mais aussi le fonctionnement au quotidien. « La première étape pour aider une femme souffrant de migraine menstruelle consiste à établir un diagnostic ; la deuxième à prescrire un traitement ; et la troisième à vérifier la réponse au traitement, la satisfaction des patientes et l’amélioration de leur qualité de vie », déclare l'auteur principal, le Dr Jessica Ailani, MD, professeur de neurologie à l'université et spécialiste des migraines à l’hôpital de Georgetown.

 

L’étude analyse les données d’une très large enquête, la 2021 U.S. National Health and Wellness Survey, menée auprès de près de 20 millions de femmes afin de préciser comprendre à quel point les migraines menstruelles sont courantes et quels groupes de femmes pourraient le plus bénéficier des thérapies disponibles. L’échelle Migraine Disability Assessment Test (MIDAS) pour qualifier les migraines. L’analyse révèle que :

  • un tiers des participantes signalent des migraines pendant leurs règles ;

  • 52 % des participantes qui signalent ces migraines ne sont pas ménopausées ; cependant les migraines peuvent également être plus fréquentes durant la période de transition vers la ménopause ;
  • chez ces femmes, les crises de migraine se produisent jusqu'à 4,5 fois au cours de chaque période de règles ;
  • ces migraines peuvent durer jusqu’à 8 jours ;
  • 56,2 % des femmes qui en souffrent déclarent aussi des capacités modérées à sévères spécifiques à la migraine ;
  • ces différences dans l'incidence des crises de migraine associées aux règles sont probablement dues tout simplement aux cycles menstruels plus réguliers et donc plus fréquents des femmes plus jeunes ; et, durant la période « péri-ménopause » aux variations hormonales plus importantes.

 

Quels traitements ? L’examen des traitements utilisés par les femmes pour contrôler leurs symptômes de migraine révèle que :

 

  • 42 % utilisent des médicaments en vente libre (OTC) ;
  • 49 % sur prescription ;
  • parmi les 64 % de femmes qui utilisent des traitements, les plus couramment utilisés comprennent les triptans.
  • Les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), tels que le naproxène ou l'ibuprofène, sont parfois utilisés comme médicaments préventifs chez les femmes ayant des règles régulières.
  • Enfin, les traitements préventifs sont moins fréquemment utilisés.

 

Les chercheurs concluent avec un message destiné à ces femmes : « Si vous avez des migraines liées à votre cycle menstruel, discutez-en avec votre gynécologue ou votre neurologue. Il existe des traitements qui peuvent aider et si le premier traitement ne fonctionne pas, n’abandonnez pas ».

 

Cette analyse à été soutenue par Pfizer, Inc., qui fabrique un médicament contre la migraine.


Plus sur le Blog Neuro
Plus sur le Blog Gynéco

Autres actualités sur le même thème