Vous recherchez une actualité
Actualités

DÉPRESSION: La thérapie par réalité virtuelle fait sa preuve de concept

Actualité publiée il y a 3 années 8 mois 4 semaines
The British Journal of Psychiatry Open

Un type de thérapie cognitivo-comportementale (TCC), la thérapie par Réalité Virtuelle fait ici sa preuve de concept dans la prise en charge de la dépression. Son principe ? Une immersion virtuelle du patient dans une situation qui lui apprend à avoir plus de compassion vis-à-vis de lui-même. Ces conclusions d’une équipe de l’University College London, présentées dans le British Journal of Psychiatry Open, qui laissent envisager l’opportunité de telles thérapies…à domicile.

De quoi s'agit-il ? Les patients portent un casque de réalité virtuelle pour avoir la même vision et perspective qu'un « avatar » ou personnage virtuel. En regardant ce corps virtuel se mouvoir de la même manière que leur propre corps, ils ont l'illusion qu'il s'agit de leur propre corps. Une fois bien incarnés par leur avatar, les participants sont formés pour exprimer de la compassion envers un enfant virtuel en détresse. Ils se mettent à parler à l'enfant qui s'arrête alors progressivement de pleurer. Après quelques minutes, les patients se retrouvent incarnés par l'enfant virtuel et c'est l'avatar adulte qui leur répète alors leurs propres mots et exécute leurs gestes de compassion. Ce bref scénario de 8 minutes est répété 3 fois par semaine. Les chercheurs de l'UCL et de l'Université de Barcelone ont donc testé cette thérapie auprès de 15 patients âgés de 23 à 61 ans et souffrant de dépression.


· 9 participants signalent des symptômes dépressifs réduits un mois environ après la thérapie,

· dont 4 une réduction significative de la sévérité des symptômes cliniques.

La thérapie par réalité virtuelle immersive semble prometteuse peut aider les patients souffrant de dépression à être moins critiques et avoir plus de compassion envers eux-mêmes, ce qui réduit les symptômes dépressifs, expliquent les auteurs : « Les personnes qui souffrent d'anxiété et de dépression peuvent être excessivement autocritiques quand les choses vont mal dans leur vie », explique Chris Brewin, professeur de psychologie à l'UCL. Dans cette expérience, en réconfortant l'enfant et ensuite en écoutant leurs propres paroles en retour, les patients s'accordent inconsciemment cette compassion dont ils ont besoin.

Une preuve de concept prometteuse, mais qui doit encore donner lieu à un essai contrôlé plus large, afin de confirmer le bénéfice clinique. D'autant qu'il existe des systèmes de réalité virtuelle à faible coût et à « usage domestique » …

15 Feb, 2016 DOI : 10.1192/bjpo.bp.115.002147 Embodying self-compassion within virtual reality and its effects on patients with depression

Plus de 100 études sur la Dépression

Autres actualités sur le même thème