Découvrez nos réseaux sociaux
Actualités

DERMATITE ATOPIQUE : Le test cutané indolore qui la diagnostique

Actualité publiée il y a 11 mois 4 semaines 1 jour
Journal of Allergy and Clinical Immunology
Un ruban adhésif rond et indolore à poser sur la peau du bébé, plutôt qu’une biopsie cutanée douloureuse, il n’y a pas photo (Visuel Fotolia 83402512)

Un ruban adhésif rond et indolore à poser sur la peau du bébé, plutôt qu’une biopsie cutanée douloureuse, il n’y a pas photo. Cette nouvelle option développée et mise en œuvre au National Jewish Health permet également d’élargir les études sur les allergies cutanées. Ici, dans le Journal of Allergy and Clinical Immunology, ces dermatologues identifient de nouveaux biomarqueurs qui pourraient prédire, des années avant, de futurs états allergiques.

 

La dermatite atopique touche 20 à 30 % des enfants dans le monde. Cet eczéma survient couramment chez les enfants et peut évoluer vers ce qu'on appelle la marche atopique ou allergique, qui fait référence à la progression de ces allergies qui commencent souvent tôt dans la vie. Une fois que l'éruption cutanée se produit, d’autres types d’allergies dont les allergies alimentaires et l'asthme peuvent se développer.

Un profil immunitaire et lipidique prédictif

Les chercheurs de Denver (Colorado) identifient en effet un profil immunitaire et lipidique, à la surface de la peau des nourrissons, qui peut prédire le développement futur d'une dermatite atopique ou eczéma, des mois avant l’apparition de la maladie.

« L’objectif dans la dermatite atopique est de la prévenir »,

commente l’auteur principal, le Dr Donald Leung, chef de Service Allergie pédiatrique et Immunologie clinique au National Jewish Health : « L’eczéma a tendance à revenir lorsque vous le traitez, nous devons donc vraiment comprendre comment prévenir son apparition ».

 

Des bandes cutanées non invasives posées avant l’apparition des premiers signes de dermatite atopique, sur les avant-bras de bébés âgés de 2 mois, suivis de la naissance jusqu'à l'âge de 2 ans et l’analyse par spectrométrie de masse des cellules cutanées collectées à l'âge de 2 mois permet à l’équipe de recherche d’identifier :

 

  • 2 biomarqueurs, IL-13 et TSLP, prédictifs de future allergie cutanée.

 

« Maintenant que nous avons découvert ces 2 biomarqueurs, nous sommes en mesure de travailler aux moyens de prévenir l'eczéma en utilisant des thérapies ciblées, telles que des émollients ou d'autres produits biologiques ».

 

L’équipe de la National Jewish Health utilise ce ruban adhésif de test, depuis une dizaine d’années.

Plus sur le Blog Dermato
Plus sur le Blog Pédiatrie

Autres actualités sur le même thème